2017

Edition précédente

Présentation

2e édition du forum des nouvelles initiatives en médiation scientifique.

Le 14 juin 2017, le CNRS et la CPU ont organisé une journée de conférences et de débats vivants, interactifs et illustrés à destination de tous les acteurs de la culture scientifique (chercheurs, étudiants, services de médiation et de communication du monde de la recherche). Ce forum qui met en valeur et encourage toutes sortes d’actions et de dispositifs innovants fût, cette année encore, l’occasion d’une rencontre entre tous ceux qui au-delà de partager un intérêt commun pour les sciences, ont choisi d’en parler, de les expliquer et de les diffuser.

Retrouvez les vidéos de ces interventions sur les nouveaux modes de narration de la médiation scientifique et les pratiques innovantes.

Programme

La télévision doit rester curieuse

  • Pierre Girard, journaliste et présentateur sur ARTE de l’émission quotidienne Xenius

La révolution du live

  • Facebook, Google, Twitter les géants du web rivalisent de nouveautés pour conquérir le marché des vidéos en live ! Facebook live, Youtube, périscope quelles différences ? Comment se positionner quand on souhaite retransmettre des événements scientifiques en direct ? Pour quel impact ?
  • Charles-Henry Groult, journaliste vidéo, Le Monde
  • Séverine Klein, chef du service communication numérique, CNES
  • Jonathan Rangapanaiken, chargée de communication, CNRS – chef de projet « NanoCar Race »

Quelle exposition pour demain ?

  • Les expositions virtuelles ont fait leur apparition dans le monde de la médiation scientifique. Enrichies de nombreux documents et médias, elles présentent leurs contenus de manière différente et ciblent un public plus important via internet.
  • Marie-Pierre Lahalle, adjointe au chef du département des projets muséologiques, direction des expositions , Universcience
  • Jacques Roux, responsable artistique et scientifique ART'M, concepteur de l’exposition « Mémoires » et « Memorya »
  • Laura Louvrier, ingénieur d’études à l’Institut de recherches historiques du Septentrion (CNRS/Lille 3), chef de projet culturel innovant indépendant – Exposition virtuelle du château de Selles : « Les graffitis révélés »

Quand l’humour déride les sciences

  • Les humoristes, scénaristes ou encore auteurs de BD se sont souvent servis de la science ou de l’image des chercheurs pour faire rire. Et bien aujourd’hui ce sont les scientifiques eux-mêmes qui manient l’humour pour parler de sciences sur un ton décalé.
  • Pauline Maisonnasse, chercheure au CEA , fondatrice de la chaîne Youtube « Un peu pointu »
  • Marie-Charlotte Morin, docteure en biologie - scénariste et actrice de la Pièce de théâtre « Tout le monde descend »
  • Alexandre Taesch, co-auteur, comédien, metteur en scène de la pièce « Tout le monde descend »
  • Nicolas Teyssandier, chercheur CNRS au laboratoire Travaux de recherches archéologiques sur les cultures, les espaces et les sociétés (CNRS / Université Toulouse – Jean Jaurès), co-scénariste du film « Le fils de neandertal ou le secret de nos origines »

Programme : Après-midi

La science en chantant

  • La musique adoucit-elle les sciences ? C’est ce que semble penser nombre de chercheurs qui se sont lancés dans des projets musicaux à vocation scientifique.
  • Joël Cohen, docteur en mathématiques, vice-président de l'association Pi Day.
  • Vincent Fleury, chercheur CNRS au laboratoire Matière et systèmes complexes (CNRS/Université Paris Diderot).
  • Guillaume Geoffroy, doctorant en mathématiques à l’Institut de mathématiques de Marseille (CNRS/Université Aix-Marseille/Ecole centrale Marseille), président de l'association Pi Day.
  • Barbara Carlotti, auteure, compositeur, interprète – créatrice du « Laboratoire Onirique » et co-créatrice de la « Dream Machine ».
  • Christophe Ayrault, chercheur et enseignant en acoustique au Laboratoire d'acoustique de l'université du Maine (CNRS/LAUM), saxophoniste dans le groupe Ophonius, quintet jazz & science.

Médiation : le nouvel élan des sciences humaines et sociales

  • Avec le virage numérique, les SHS sont parvenues à s’extraire d’un cadre poussiéreux pour se renouveler via de nouveaux canaux de médiation... Plusieurs chercheurs se confient :
    • Christophe Hugot, ingénieur d'études au laboratoire Histoire, archéologie, littérature des mondes anciens (CNRS-Université de Lille 3/ministère de la Culture et de la Communication), chargé de projet pour l’installation interactive « Le vase qui parle ».
    • Mathias Blanc, chercheur CNRS à l’Institut de recherches historiques du Septentrion (CNRS/Lille 3), coordinateur ANR Visuall.
    • Mylène Pardoen, chercheure à l’Institut des sciences de l’Homme (CNRS/ENS Lyon/Université Jean Moulin/Science Po Lyon/Universités Lumière Lyon 2 et Jean Monnet), responsable du projet Bretez.
    • Isabelle Backouche, directrice d’études au Centre de recherches historiques (EHESS), conceptrice et directrice scientifique du projet « Gens de la Seine ».
    • Stéphanie Coiffier, chercheure au Centre de recherches historiques (EHESS /PSL/ CNRS), chef de projet Gens de Paris.

Participer aux sciences pour mieux les partager

  • Les sciences participatives propulsent le citoyen au cœur d’un projet de production scientifique, qu’il soit lui-même sujet d’étude, ou qu’il participe simplement en tant que collecteur de données.
  • Sylvain Bouley, enseignant-chercheur au laboratoire Géosciences Paris Sud (CNRS/Université Paris Sud), chef de projet Fripon.
  • Lisa Garnier, chargée de projet « Sciences expérimentales participatives », rédactrice du blog « Vigie-Nature ».
  • Charlotte Barrois de Sarigny, responsable du pôle Innovation et responsabilité sociétale, groupe TRACES, Théories et réflexions sur l'apprendre, la communication et l'éducation scientifique.

Crédits et mentions légales 2017

Crédits

CNRS - Centre national de la recherche scientifique

  • 3, rue Michel-Ange
    75794 Paris cedex 16 - France
    Téléphone : +33 1 44 96 40 00
    Télécopie : +33 1 44 96 53 90
  • Directeur de la publication : Alain Fuchs
  • Directrice de la rédaction : Brigitte Perucca
  • Hébergeur : CNRS

Coordination de projet

  • Marie-Emilie Arrault, CNRS

Comité éditorial

Fabrice Impériali, CNRS
Émilie Smondack, CNRS
Marine Lopes, CPU
Jonathan Rangapanaiken, CNRS
Loïc Bommersbach, CNRS

Site web

  • Éric Furlan, CNRS
  • Sébastien Senechal, CNRS

Iconographie

  • Background : D.R.
  • "Quelle exposition pour demain ?"
  • "La science en chantant"

Mentions légales

Protection des informations nominatives

Ce site Web, qui comporte des informations nominatives concernant notamment les personnels du CNRS et de ses partenaires, a fait l'objet d'une déclaration auprès de la CNIL (avis n° 650931). Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'Informatique, aux fichiers et aux Libertés (articles 38, 39, 40), vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant, en ligne sur ce site. Pour exercer ce droit, vous pouvez vous adresser au webmaster.

Clause de non-responsabilité

La responsabilité du CNRS ne peut, en aucune manière, être engagée quant au contenu des informations figurant sur ce site ou aux conséquences pouvant résulter de leur utilisation ou interprétation.

Propriété intellectuelle

Le site Le Forum des Nims 2017 est une œuvre de création, propriété exclusive du CNRS, protégé par la législation française et internationale sur le droit de la propriété intellectuelle. Aucune reproduction ou représentation ne peut être réalisée en contravention avec les droits du CNRS issus de la législation susvisée.

Liens hypertextes

La mise en place de liens hypertextes par des tiers vers des pages ou des documents diffusés sur le site du CNRS, est autorisée sous réserve que les liens ne contreviennent pas aux intérêts du CNRS, et, qu'ils garantissent la possibilité pour l'utilisateur d'identifier l'origine et l'auteur du document.

Fermer