Accueil du site > Actualité de la recherche > Vie des mathématiques




Recherchez sur ce site


Pascal Auscher, nouveau directeur de l’Insmi

28 août 2017

Pascal Auscher a été nommé par Alain Fuchs directeur de l’Institut national des sciences mathématiques et de leurs interactions le 28 août 2017. Il prend la suite de Christoph Sorger, qui occupait ces fonctions depuis septembre 2013.

Pascal Auscher est professeur des universités depuis 1995. Il a tout d’abord été en poste à l’université de Picardie Jules Verne puis à l’université Paris-Sud à partir de 2002. Spécialiste d’analyse harmonique, il a notamment contribué à la théorie des ondelettes et aux équations aux dérivées partielles et a démontré avec ses collaborateurs la conjecture de Kato, conjecture formulée dans les années 60 sur le domaine de certains opérateurs venant de la physique. Il est membre de plusieurs comités éditoriaux de revues scientifiques prestigieuses. Très impliqué dans le développement des échanges à l’international, il a été membre "key scientist" de réseaux européens, impliqué dans différents projets PAI ou PICS et était jusqu’à récemment coordinateur d’un LIA avec l’Australie. Il a passé le premier semestre 2017 aux USA en tant que Research Professor au Mathematical Science Research Institute à Berkeley.

Pascal Auscher a été directeur du Laboratoire Amiénois de Mathématiques Fondamentales et Appliquées de 2000 à 2002, accompagnant cette toute jeune UMR du CNRS dans sa phase d’installation et de croissance. En 2006, il est devenu Directeur Scientifique pour les Mathématiques au sein de la Mission Scientifique Technique et Pédagogique (MSTP) du MESR et s’est occupé à ce titre de l’évaluation des laboratoires et des équipes d’accueil, des formations et des écoles doctorales. Dans la continuité de cette mission, il fut de 2007 à 2009 au nombre des premiers Délégués Scientifiques de l’agence d’évaluation AERES, laquelle a pris la suite de la MSTP en 2007. Il a ainsi travaillé à la mise en place des pratiques de l’AERES dans le paysage scientifique français, tout particulièrement en ce qui concerne les mathématiques, veillant à ce que les choix des critères d’évaluation à l’AERES pour cette discipline s’approchent le plus possible des bonnes pratiques prônées par les mathématiciens. Il a en outre participé à ce moment très important pour les mathématiques françaises qu’a été la création de l’Institut national des sciences mathématiques et de leurs interactions au sein du CNRS et a été membre du conseil scientifique de l’Insmi de 2010 à 2014.