Accueil du site > Actualité de la recherche > Vie des mathématiques




Recherchez sur ce site


La Grange des maths

14 novembre 2019

Présentation de La Grange des Maths, par Christine Kazantsev et Eric Blayo, présidente et vice-président de l’association La Grange des Maths.

Les mathématiques laissent rarement indifférent. Elles provoquent passion mais aussi désintérêt, crainte ou même rejet, souvent à cause d’échecs passés. Ces si fréquents « j’y comprends rien » ou « ça sert à rien » sont aussi malheureusement un frein à la formation de l’esprit critique et à la compréhension de notre société, et un facteur insidieux de discrimination sociale. Dans ce contexte, le projet La Grange des Maths souhaite contribuer à « dédramatiser » et « démocratiser » les maths, au travers de différentes actions, dans une démarche qui se veut à la fois scientifique, culturelle et citoyenne.
Ce projet est né de plusieurs rencontres : des universitaires grenoblois motivés par la didactique et les pédagogies alternatives ; des enseignantes et des enseignants du primaire et du secondaire en ayant expérimenté certaines (exposition itinérante, jeux…) ; un directeur du Mathematikum de Giessen (www.mathematikum.de), centre de mathématiques pour le grand public qui remporte un très grand succès ; des citoyennes et des citoyens souhaitant s’investir en faveur de l’éducation pour tous et la diffusion de la culture scientifique…
Pour porter le projet, une association a été créée en juin 2015. Elle comporte environ 150 adhérentes et adhérents, dont une vingtaine très actifs, et s’appuie bien sûr notamment sur les structures universitaires locales (Laboratoire Jean Kuntzmann, Institut Fourier, IREM de Grenoble, Univ. Grenoble Alpes).

Les actions de La Grange des Maths s’articulent autour de 3 pôles :

  • Médiation vers le grand public
    Un stand d’activités mathématiques à caractère ludique a été développé, et est présent dans une quinzaine de manifestations par an (forums, fête de la science…). Si la plupart des interventions ont lieu dans la métropole de Grenoble, le stand est aussi présent lors d’événements nationaux ou internationaux, comme le Salon de la Culture et des Jeux Mathématiques, le forum des Nouvelles Initiatives de Médiation Scientifique ou encore l’Espace Mathématique Francophone. L’association organise par ailleurs chaque année les Maths à l’Oriel, une demi-journée conviviale et ludique constituée d’une conférence grand public et d’activités mathématiques pour tous. La 4ème édition aura lieu le 5 avril 2020, avec un programme particulièrement étoffé et attrayant pour fêter les 5 ans de l’association. Enfin, l’association termine actuellement la préparation de Mission Exoplanètes, un parcours mathématique dans l’esprit escape game qui sera à la disposition du grand public à partir d’avril 2020.
  • Valises pédagogiques itinérantes d’activités mathématiques à caractère ludique
    Les ateliers proposés ici sont conçus pour que les enfants soient en autonomie, et évoluent d’une activité à l’autre selon leur choix propre ou celui de l’encadrant. Il s’agit toujours de manipulations concrètes, pour lesquelles il est nécessaire que les enfants soient actifs, et qui font appel à la fois aux modes d’apprentissage visuel et kinesthésique. Elles sont prévues pour pouvoir être réalisées seul mais aussi à 2 ou 3, afin de développer la collaboration. L’approche est ludique, sans sanction ni compétition. Un effort particulier est également porté sur le « à quoi ça sert ? », c’est à dire le lien entre mathématiques et vie quotidienne, et sur l’adéquation avec les programmes scolaires.
    Une première valise de 23 activités pour le niveau collège (11-15 ans), La Grange Vadrouille, a été développée. Typiquement, un collège réserve un exemplaire de la valise pour une durée d’une ou deux semaines, installe son contenu dans une salle, et chaque classe peut venir à volonté y « faire des maths autrement ». La Grange Vadrouille a fonctionné en phase de test dans l’agglomération grenobloise en 2017-2018 auprès de 6 000 à 7 000 élèves, puis à l’échelle du département de l’Isère en 2018-2019 (10 000 à 12 000 élèves l’ont utilisée). Sa diffusion vient d’être élargie à toute l’académie de Grenoble (Ardèche, Drôme, Haute-Savoie, Isère, Savoie). Les retours de la part des élèves et du personnel éducatif sont très positifs, et notamment pour des publics réputés difficiles, comme les classes SEGPA (élèves en difficultés d’apprentissage graves et durables) ou ULIS (élèves en situation de handicap), ou encore des mineurs en maison d’arrêt.
    Une valise de niveau primaire (plus particulièrement CE2-CM1-CM2), La Grange d’École, a été développée en 2018 et mise en test auprès de quelques écoles au printemps 2019.
    Deux exemplaires de cette valise ont commencé à circuler pour cette année 2019-2020 dans des écoles de l’Isère. Le succès semble au rendez-vous, car le planning de réservation jusque fin juin 2020 était complet dès début octobre. Le soutien très récent de la Fondation H. Dudley Wright et de la Fondation Française des Jeux va permettre la fabrication dans les mois qui viennent d’une dizaine de nouvelles valises La Grange d’École, qui seront diffusées avec l’aide du rectorat dans toute l’académie à partir de septembre 2020.

D’autres projets sont envisagés actuellement, notamment suite à plusieurs demandes : valise pour le niveau lycée, valise pour les seniors… Par ailleurs, plusieurs structures dans toute la France se sont déclarées intéressées pour acquérir des exemplaires de La Grange Vadrouille et de La Grange d’école, et la possibilité d’une telle diffusion est étudiée.

  • Préparation de La Grange des Maths Le nom de l’association, outre le jeu de mots avec le mathématicien Joseph-Louis Lagrange, met en avant son plus grand projet : un futur centre d’animation scientifique consacré aux mathématiques, pour tout public, dans une ancienne grange à restaurer au cœur du parc de Varces-Allières-et-Risset (banlieue sud de Grenoble). La restauration du bâtiment, son futur contenu, et les modalités de son fonctionnement sont actuellement discutées avec la municipalité de Varces et la communauté d’agglomération de Grenoble, afin d’inscrire ce centre de façon durable dans une vision concertée de la culture scientifique sur le bassin grenoblois.

Site de la Grange des maths
Contacts : Christine Kazantsev, Eric Blayo