Accueil du site > Actualité de la recherche > Actualités scientifiques




Recherchez sur ce site


Observabilité macroscopique des défauts de localisation dans la théorie de Boltzmann avec interactions à distance

18 mai 2020

Dans un travail récent, Cyril Imbert, Clément Mouhot et Luis Silvestre ont montré que les solutions de l’équation de Boltzmann pour les interactions à longue portée ne pouvaient exhiber d’accumulation de particules aux grandes vitesses sans que les champs hydrodynamiques associés montrent également un comportement ≪ pathologique ≫, en l’occurrence une disparition ou concentration de la masse en un point d’espace, ou bien une concentration de l’énergie ou de l’entropie en un point d’espace.

Télécharger le texte de l’actualité scientifique

PDF - 187.6 ko

Un défaut de localisation aux grandes vitesses

Référence :

C. Imbert, C. Mouhot et L. Silvestre. Decay estimates for large velocities in the Boltzmann equation without cut-off. Journal de l’École Polytechnique — Mathématiques, Tome 7 (2020), pp. 143-183.

Contacts :

Cyril Imbert est directeur de recherche au CNRS et professeur à l’École normale supérieure. Il est membre du département de mathématiques appliquées de l’ENS (DMA - CNRS & ENS Paris)

Clément Mouhot est chargé de recherche au CNRS en détachement comme professeur à l’Université de Cambridge. Il est membre du Department of Pure Mathematics and Mathematical Statistics.

Luis Silvestre is full Professor at the University of Chicago, Mathematics Department.