Accueil du site > International > Unités Mixtes Internationales (UMI)




Recherchez sur ce site


Le Centre de recherche mathématiques au Canada

Créée en octobre 2011, CNRS-CRM est la 4e unité mixte internationale (UMI) implantée au Canada et la 3e localisée au Québec. Elle est complémentaire de l’autre UMI franco-canadienne en mathématiques, CNRS-PIMS (Pacific Institute for the Mathematical Sciences), implantée à Vancouver.

L’UMI CNRS-CRM servira de plateforme visant à mobiliser des chercheurs et enseignants-chercheurs des deux communautés scientifiques autour d’un ambitieux programme de recherche et de formation regroupant les thématiques des laboratoires du CRM :
- analyse mathématique,
- calcul mathématique algébrique,
- géométrie et topologie,
- éléments finis,
- informatique quantique,
- informatique mathématique,
- mathématiques appliquées,
- imagerie médicale et pharmacocinétique (PhysNum),
- physique mathématique, et statistique.

En donnant un cadre institutionnel à la coopération France-Québec en sciences mathématiques, l’UMI CNRS-CRM permettra de structurer et accroître les collaborations entre les mathématiciens français et québécois et de stimuler la mobilité des chercheurs.

Le CRM, créé en 1968, a pour objectif de servir de centre national pour la recherche fondamentale en mathématiques et leurs applications au Canada. Il reçoit l’appui d’universités canadiennes partenaires : l’Université de Montréal, l’Université McGill, l’Université du Québec à Montréal (UQAM), l’Université Concordia, l’Université Laval, l’Université de Sherbrooke et l’Université d’Ottawa.

La convention de création de l’UMI CNRS-CRM a été signée le 4 octobre 2011 à l’Université de Montréal par Joseph Hubert, vice-recteur à la recherche et aux relations internationales de l’Université de Montréal, et Alain Fuchs, président du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), en présence de Guy Métivier, directeur de l’Institut national des sciences mathématiques et de leurs interactions (INSMI) du CNRS, de Laurent Habsieger, directeur de recherche au CNRS, et de François Lalonde, directeur du Centre de recherches mathématiques (CRM) de Montréal.