Portraint d'Henri Cartan
© DR

Henri CartanMathématicien

CNRS gold medal

Fils du mathématicien Élie Cartan (1869–1951), Henri Cartan (1904-2008) est considéré comme l’un des instigateurs de la renaissance de l’école française de mathématiques. Ses travaux de renommée mondiale portent notamment sur les fonctions d'une ou plusieurs variables complexes et sur la topologie algébrique.

Agrégé en 1926, docteur ès-sciences en 1928, Henri Cartan a rejoint la faculté des sciences de Paris ainsi que l’École normale supérieure en 1940 où il enseigna pendant vingt-cinq ans et où il organisa des séminaires fameux, avant de rejoindre la faculté d’Orsay à partir de 1969.

Le groupe Bourbaki – qu’il forma avec huit autres jeunes chercheurs – rendit aux mathématiques françaises leur rayonnement et contribua à rénover son enseignement.

Henri Cartan présida l’Union mathématique internationale de 1967 à 1970, devint membre de l’Académie des sciences en 1974, et reçut le prix Wolf en 1980. Européen convaincu, il dirigea la liste « Pour les États-Unis d’Europe » lors des élections de 1984. Son livre Homological Algebra (1956) est devenu un grand classique.