Portrait de Gérard Mourou
© Alexis Cheziere

Gérard MourouPhysique

Nobel prize

Gérard Mourou a reçu le prix Nobel de physique 2018, qui récompense ses travaux initiés en 1985 sur les lasers de puissance, dont les performances d’intensité et de fréquences acquises ouvrent aujourd’hui de nouveaux champs de recherche, pour la physique et les autres disciplines.

Gérard Mourou, professeur et membre du Haut-collège de l’École polytechnique partage cette récompense avec la canadienne Donna Strickland pour avoir conjointement élaboré une méthode de génération d’impulsions optiques ultracourtes de haute intensité et Arthur Ashkin pour l’invention des pinces optiques. Gérard Mourou a dirigé le Laboratoire d’optique appliquée (ENSTA ParisTech/CNRS/École polytechnique) de 2005 à 2008. Il est également à l’origine du laser Apollon sur le plateau de Saclay, projet phare entre le CNRS et l’École Polytechnique qui sera, avec une puissance de 10 PétaWatt, dédiée aux expériences d’interactions avec la matière à très haute intensité, aux applications finales dans les domaines de l’énergie, de la biologie, de la médecine et du nucléaire.