Des météorites nous éclairent sur les tout débuts du Système solaire

Univers

Une équipe de chercheurs de l’institut de physique du globe de Paris, d’Université de Paris, du CNRS et du Muséum national d’Histoire naturelle1 a publié, au cours des derniers mois, une série de trois articles qui élucide la formation des premiers minéraux de notre Système solaire. Pour mieux expliquer la portée de ces études, ils publient aujourd’hui une vidéo illustrant leurs travaux.

Version française : https://youtu.be/IjHAP6oH_R0 

Version anglaise : https://youtu.be/8oFEjBXDw7Y

  • 1. Ils travaillent à l’Institut de physique du globe de Paris (IPGP/CNRS/Université de Paris/IGN) et à l’Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie (MNHN/CNRS/Sorbonne Université)
Bibliography

"Making the Planetary Material Diversity During the Early Assembling of the Solar System", Francesco C. Pignatale, Sébastien Charnoz, Marc Chaussidon, Emmanuel Jacquet ; 2018, The Astrophysical Journal Letters, 867, L23.

"Fingerprints of the Protosolar Cloud Collapse in the Solar System I: Distribution of presolar short-lived 26Al", Francesco C. Pignatale, Emmanuel Jacquet, Marc Chaussidon, and Sébastien Charnoz ; 2019, The Astrophysical Journal, 844 (1), 31.

"Fingerprints of the protosolar cloud collapse in the Solar System II: Nucleosynthetic anomalies in meteorites", Emmanuel Jacquet, Francesco C. Pignatale, Marc Chaussidon, and Sébastien Charnoz ; 2019, The Astrophysical Journal, 844 (1), 32.

Contact

Marc Chaussidon
Chercheur CNRS
Francesco Pignatale
Chercheur IPGP
Sébastien Charnoz
Chercheur Université de Paris
Emmanuel Jacquet
Chercheur MNHN
Emmelyne Mitard
Communication IPGP
Samira Techer
CNRS press assistant