© Jérémy Barande

Yves SiroisChercheur en physique des hautes énergies

CNRS silver medal

Si la carrière d’Yves Sirois a connu récemment son apogée avec la découverte du boson de Higgs, à laquelle il a largement contribué, ce n’est qu’un aspect de son parcours exemplaire. Résolument tourné vers la découverte de phénomènes nouveaux, il s’intéresse successivement aux désintégrations rares des particules élémentaires que sont les leptons au laboratoire Triumf (Canada), au développement de nouvelles techniques de calorimétrie au Cern et à la structure du proton au sein de l’expérience H1 de l’accélérateur HERA à Hambourg. En 2002, Yves Sirois s’engage dans la collaboration CMS, une expérience du Large Hadron Collider (LHC) du Cern dédiée à la traque du boson de Higgs. Responsable mondial du groupe d’analyse de la production de ce boson, il élabore la stratégie et les outils d’interprétation pour sa recherche, particulièrement dans le canal de désintégration en quatre leptons qui mène à la découverte en juillet 2012. Au printemps 2013, il contribue ensuite à mettre en évidence le couplage du Higgs aux leptons tau. Il participe aussi activement à la diffusion des savoirs, transmettant à un large public sa passion pour la physique des particules.

Directeur de recherche CNRS