@ Vanina Beauchamps

Patricia BentozaResponsable de l’administration et du pilotage

CNRS crystal medal

Gérer efficacement l’Institut méditerranéen de biodiversité et d’écologie (IMBE) n’est pas une mince affaire. Créée en 2012 à partir de la fusion de deux unités de recherche (Institut méditerranéen d'écologie et de paléoécologie-IMEP; Diversité, évolution et écologie fonctionnelle marine-DIMAR) et d’une équipe d’accueil (biogénotoxicologie et mutagénèse environnementale), cette unité mixte de recherche compte quatre tutelles et se répartit sur huit sites différents, dont un en Nouvelle-Calédonie. Elle traite de thématiques très vastes qui nécessitent des approches interdisciplinaires. Grâce à sa méthode, sa rigueur et son implication dans la vie de l’unité, Patricia Bentoza a su relever brillamment ce défi. Après avoir créé la fonction d’administratrice à l’IMEP, elle a accompagné l’unité et son directeur dans les changements qui ont découlé de la création de l’IMBE et de l’Observatoire des sciences de l’Univers-Institut Pythéas, non seulement dans le contexte de la fusion des universités d’Aix-Marseille mais également dans la mise en place des nouveaux outils de gestion budgétaire. Son expérience et ses compétences, lui ont permis de mettre en place une nouvelle forme de management pour une unité particulièrement complexe. Parallèlement à ses activités managériales et ses implications au niveau local, elle s’investit au niveau national par le biais de deux mandats successifs à la section 30 du Comité national de la recherche scientifique.