© Frédéric Adamietz

Marc DussauzeChercheur en physicochimie

CNRS bronze medal

L’expertise acquise par Marc Dussauze en matière de physicochimie est très étendue. Celle-ci va de la spectroscopie optique à l’optique non linéaire en passant par la chimie du verre. Ses recherches visent plus particulièrement à faire émerger de nouvelles propriétés physico-chimiques inédites grâce à l’étude des mécanismes de polarisation électrique ou optique sur de nouvelles compositions de verres. Après trois années de post-doctorat à Athènes, où il travaille sur de nouveaux matériaux pour l’optique non linéaire, Marc Dussauze rejoint en 2009 l’Institut des sciences moléculaires de Bordeaux en tant que chargé de recherche. Au sein du Groupe de spectroscopie moléculaire, le chercheur s’intéresse pendant plusieurs années à la spectroscopie hyper Rayleigh-Raman et aux matériaux hybrides pour l’optique non linéaire. Depuis peu, il cherche à concevoir de nouveaux systèmes vitreux ou amorphes dans le but de structurer leurs propriétés à la fois de façon multi-fonctionnelle et multi-échelle. Les matériaux et les méthodes de fabrication qu’il a d’ores et déjà développés offrent de multiples perspectives d’application, notamment dans le domaine de la micro-photonique. À l’origine d’un brevet en 2015, Marc Dussauze est par ailleurs membre de deux sociétés savantes, l’association du Groupe français de spectroscopie vibrationnelle (GFSV) et la Division de chimie physique (DCP).

Chargé de recherche CNRS