CNRS Innovation

Partenariats, création d'entreprises, brevets, licences, événement... Retrouvez tous les mois les dernières actualités de la valorisation et de l'innovation au CNRS.

Stratégie

Première journée bilan du programme de prématuration du CNRS

Organisée au siège du CNRS à Paris, la première journée de bilan et perspectives du programme de prématuration du CNRS a eu lieu le 30 mars 2016. Plus d’une centaine de participants, issus des directions, des instituts, des délégations régionales du CNRS mais aussi des principaux acteurs du transfert technologique, ont assisté à la présentation et au point d’avancement sur ce programme lancé en 2015 par la Direction de l’innovation et des relations avec entreprises.

Digne successeur du programme expérimental « Incitation à l’Innovation » de l’Institut de Physique (INP) initié en 2014, le programme de prématuration du CNRS a pour objectif de détecter des projets émergents à fort potentiel d’innovation et soutenir les toutes premières étapes de leur développement. Il se place volontairement en amont des missions des Sociétés d’accélération du transfert de technologies (SATT) et des actions de développement menées par un industriel lors du transfert d’une invention émanant d’un laboratoire académique. Il propose un accompagnement de la prématuration des projets par l’intermédiaire de recommandations et de moyens financiers supplémentaires. Grâce à ce programme, les projets atteindront, au maximum, un niveau 3 sur l’échelle TRL1, pour entrer ensuite dans le process de maturation classique.

Cette première journée a été l’occasion de dresser un bilan après une première année de programme, mais aussi d’écouter quatre porteurs de projets venus partager leur expérience avec l’auditoire. Jean-François Letard, président de la start-up Olikrom spécialiste de l’élaboration de pigments intelligents, est intervenu sur le thème de la construction d’un projet de création d’une start-up. Une table-ronde sur le rôle de la prématuration dans le processus de transfert technologique a clôturé cette journée riche en échanges.

Portés par des chercheurs, des enseignants-chercheurs ou des ingénieurs relevant du CNRS, les projets partent nécessairement d’un concept scientifique nouveau et clairement démontré. Ils comportent ou non une propriété intellectuelle et leur impact socioéconomique est préalablement identifié. Le travail de prématuration cherche à identifier très en amont les obstacles qui pourraient bloquer la mise en pratique de l’innovation (paysage de la propriété industrielle, faisabilité de la fabrication, coût excessif du produit envisagé…) et donne des pistes pour atteindre les objectifs.

Depuis le lancement du programme de prématuration en 2015, quatre vagues de projets se sont succédé (trois en 2015 et une première en 2016). Au total, cela représente 25 projets accompagnés, dont 17 pour l’année 2015. L’évaluation préliminaire des six projets sélectionnés lors de la première vague de 2015 fait état de quatre actions de maturation et d'un projet de transfert industriel en cours de discussion, de deux brevets déposés, trois en cours et deux extensions PCT, d’une start-up en cours de création et de deux autres à venir, d’un prototype de laboratoire et de quatre preuves de concept bien avancées. Le programme expérimental de l’INP a pour sa part accompagné neuf projets. Ils ont depuis débouché sur deux actions de maturation par une SATT, huit dépôts de brevets, deux extensions PCT et de deux déclarations d’intervention (DI), un transfert industriel (cession de licence et transfert de savoir-faire), deux start-up créées, une en cours de création et trois autres en projet, et la réalisation de huit prototypes en laboratoire et la commercialisation d’un autre. Des résultats qui récompensent les efforts et les investissements du programme de prématuration du CNRS.

1 Technology Readiness Level ou Niveau de maturité technologique.

 

Article rédigé par Véronique Meder.

 

Contacts :

Karine Wecker-Blanda / Direction de la Communication du CNRS / karine.wecker-blanda@cnrs-dir.fr

Saïd Essabaa/ Direction innovation et relations avec les entreprises (DIRE) said.essabaa@cnrs-dir.fr