CNRS La lettre innovation

Partenariats, création d'entreprises, brevets, licences, événement... Retrouvez tous les mois les dernières actualités de la valorisation et de l'innovation au CNRS.

Partenariats

Groupe PSA : des collaborations raffermies de toutes parts

Partenaire depuis 2009, le constructeur automobile français Groupe PSA confirme sa collaboration avec le CNRS par la signature de nombreux renouvellements de laboratoires communs et de conventions de partenariats ces dernières semaines.

illustration

Le 13 juillet 2016 aura lieu le renouvellement du premier laboratoire commun créé par le Groupe en juin 2011 : l’OpenLab Automotive Motion Lab, avec l’Institut des sciences du mouvement - Etienne-Jules Marey (CNRS/Aix-Marseille université). Le CNRS, Aix-Marseille université et le Groupe PSA reconduiront leur collaboration pour quatre années supplémentaires. Axé sur les facteurs humains en automobile et l’homme en mouvement de façon générale, Automotive Motion Lab se consacrera en outre à la problématique des nouveaux habitacles intérieurs et à l’usage de la réalité virtuelle pour la simulation. Le renouvellement s’accompagnera également d’une implication toute nouvelle de l’Institut Fresnel (CNRS/Aix-Marseille université/Ecole centrale Marseille), laboratoire à la pointe de la recherche internationale dans les domaines de la photonique, de l’électromagnétisme et de l’image.

Contractualisés dès 2011 avec quelques grands laboratoires français, les OpenLabs du Groupe PSA sont des laboratoires communs réunissant le groupe, des universités et des organismes de recherche. Ils mettent en commun équipes de recherche et moyens expérimentaux pour être au plus près de l’innovation et de futures découvertes scientifiques majeures. A ce jour, quinze OpenLabs nationaux ou internationaux ont été créés avec le Groupe PSA.

Déjà le 19 mai 2016, le groupe PSA avait signé avec la région Bourgogne Franche-Comté, le CNRS, l’université de Franche-Comté, l’université de technologie de Belfort Montbéliard et l’Ecole nationale supérieure de mécanique et microtechnique de Besançon une convention de partenariat axée sur la recherche et la formation. Portant sur des priorités stratégiques du Groupe (technologies propres, véhicules autonomes, attractivité du véhicule, usine du futur), les travaux s’intéresseront aux énergies nouvelles, aux systèmes intelligents, à l’électronique embarquée, aux nouveaux matériaux actifs et revêtements de surface, à la robotique collaborative et à l’internet des objets. L’institut Franche-Comté électronique mécanique thermique et optique - sciences et technologies (CNRS/Université de Franche-Comté/Université de technologie de Belfort-Montbéliard/Ecole nationale supérieure de mécanique et de microtechnique de Besançon) sera particulièrement impliqué. Le partenariat prendra la forme de projets collaboratifs, de financement de doctorants et d’aide à la création de jeunes entreprises.

Enfin le 10 mai 2016, c’est l’OpenLab Fluidics@Poitiers, créé en 2011 en collaboration avec l’Institut P' : Recherche et Ingénierie en Matériaux, Mécanique et Energétique (CNRS) qui a été prolongé pour 4 ans. Le CNRS, l’université de Poitiers, l’Ecole nationale supérieure de mécanique et d’aérotechnique, et le Groupe PSA réaffirment ainsi leur volonté d’étendre la réflexion initiée autour du développement de compétences et de l’innovation technologique dans les domaines de l’aérodynamique, de l’acoustique et aéroacoustique, de la thermique et de l’aérothermique.

 

Article rédigé par Véronique Meder.

Contact :

Karine Wecker-Blanda / Direction de la communication du CNRS / karine.wecker-blanda@cnrs-dir.fr