CNRS Innovation

Partenariats, création d'entreprises, brevets, licences, événement... Retrouvez tous les mois les dernières actualités de la valorisation et de l'innovation au CNRS.

Start-up

BioKawthar Technologies : des micro et nano-plaquettes à effet « booster » d’efficacité biologique

Spécialisée dans la reformulation de molécules thérapeutiques, la start-up BioKawthar Technologies, issue de l’Institut Galien Paris-Sud1, fabrique des micro et nano-plaquettes innovantes de forme hexagonale et aplatie. Leurs applications s’annoncent prometteuses, notamment en dermopharmacie.

Fondée en Avril 2014 par Kawthar Bouchemal, de l’Institut Galien Paris-Sud1, et Manuel Silva, BioKawthar Technologies SAS (BKT) est une société de biotechnologies qui développe une nouvelle génération de particules à visée pharmaceutique. Elle se spécialise dans la reformulation de molécules thérapeutiques sous la forme de micro ou nano-plaquettes, grâce à l’exploitation d’un innovant procédé de fabrication breveté2.

Les particules fabriquées se composent de polysaccharides greffés par un acide gras et mélangés dans l’eau à une solution d’alpha-cyclodextrine, une molécule-cage. Les complexes d'inclusion formés par les lipides et l'alpha-cyclodextrine s’empilent sous une forme cristalline en établissant des liaisons non-covalentes suffisamment fortes pour assurer cohésion et stabilité dans le temps et dans différents milieux biologiques. Ne requérant ni tensioactifs, ni monomères ou modifications de pH, la méthode s’affranchit de toute étape de purification et consomme peu d’énergie.

Le procédé de fabrication s’applique potentiellement à n’importe quel type de polysaccharide (acide hyaluronique, dextrane, amylose, amylopectine…), quelles que soient ses propriétés physico-chimiques (masse molaire, solubilité, hydrophobie). 

D’ordinaire sphériques, les particules obtenues ici comportent une forme hexagonale et aplatie entrainant, selon le polysaccharide utilisé, de nouvelles possibilités d’interactions au niveau biologique.

Les micro et nano-plaquettes ont un effet « booster » de l’activité biologique3, ce qui laisse entrevoir un vaste champ d’applications possibles en santé humaine et animale : cicatrisation accélérée des plaies, prévention d’infections virales ou traitement des infections fongiques et parasitaires.

Le 6 juillet 2016, la start-up a été lauréate du concours i-LAB 2016, le concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes, organisé par le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et Bpifrance. Ce concours vise à détecter et à soutenir des projets de création d’entreprises de technologies innovantes prometteurs. La start-up a également été lauréate de la bourse French Tech « Emergence » en 2013.

 

1 CNRS/ Université Paris-Sud.

2 Microparticules et nanoparticules constituées de polysaccharides hydrophobisés et d'une alpha-cyclodextrine, brevet WO2013150193, en propriété CNRS, publié le 10 octobre 2013.

3 Composition antiparasitaire et/ou antifongique comprenant du chitosane hydrophobisé, brevet WO2015052448, en copropriété CNRS/Université Paris-Sud, publié le 16 avril 2015.

 

Contacts :

Kawthar Bouchemal / Institut Galien Paris-Sud / kawthar.bouchemal@u-psud.fr

Manuel Silva / BKT / biokawthar@outlook.com