CNRS Innovation

Partenariats, création d'entreprises, brevets, licences, événement... Retrouvez tous les mois les dernières actualités de la valorisation et de l'innovation au CNRS.

Start-up

H2Sys : des générateurs hybrides à hydrogène

Pour alimenter des sites en électricité en l'absence de réseau, la start-up fondée par des chercheurs de FCLab1 commercialise des générateurs électriques à hydrogène, qui associent une pile à combustible à un moyen de stockage. Une solution hybride optimisée, silencieuse et respectueuse de l'environnement.

Créée en 1999, la fédération de recherche CNRS FCLab qui se consacre au développement de piles à combustible, réunit aujourd'hui 150 chercheurs appartenant à quatre laboratoires1. Depuis 2014, FCLab conçoit aussi des générateurs prototypes à destination des industriels. En septembre 2017 est officiellement née la start-up H2Sys pour commercialiser des générateurs électriques à hydrogène, silencieux et non-polluants. L’entreprise bénéficie de l’expérience de ses six co-fondateurs, tous issus de la fédération, qui ont développé de nouvelles solutions associant un système à pile à hydrogène à un moyen de stockage (batteries, supercondensateurs....), pour remplacer des générateurs diesel ou essence.

L’ensemble du système pile à combustible du générateur hybride d'H2Sys, de type PEMFC (proton exchange membrane fuel cell, pile à membranes échangeuses de protons), a été entièrement conçu par l’équipe de recherche et une première gamme de générateurs standards a été développée pour couvrir des besoins de puissance compris entre 1 et 5 kW. Elle sera étendue ensuite jusqu'à 20 kW. Des premières commandes ont été enregistrées pour alimenter des zones de travaux, des sites isolés et des services de sécurité en intervention sur le terrain. Des discussions sont en cours avec d'autres clients potentiels, pour développer des solutions sur-mesure. Le système livré clés en main peut intégrer la génération d'hydrogène, en utilisant par exemple des panneaux photovoltaïques couplés à un électrolyseur.

Pour réaliser ses générateurs, H2Sys intègre des cellules de piles à combustible du marché, qu'il dote de l'électronique permettant d'optimiser la sécurité et de gérer la température et l'humidité dans le système. Mais le plus important travail mené par les chercheurs a porté sur le couplage de la pile avec un moyen de stockage de l'énergie. « Nous avons développé un calculateur spécifique breveté, qui gère de manière optimale la fourniture d'énergie entre la pile et, par exemple, une batterie, en fonction des profils de consommation des utilisateurs », explique Sébastien Faivre, président de H2Sys.

H2Sys vise un chiffre d'affaires de 2 millions d'euros dans trois ans, avec un effectif qui pourrait atteindre une quinzaine de personnes. La collaboration avec la fédération FCLab se poursuit à travers des projets de R&D et des actions communes de communication et de dissémination des technologies de la filière naissante de l'hydrogène.​

 

1 La Fédération de Recherche CNRS FCLab est formée d’équipes de recherche issues de quatre laboratoires :

  • L’Institut Franche-Comté Electronique, Mécanique, Thermique, Optique (CNRS/Université de Franche-Comté/ENSMM/UTBM)
  • Le Laboratoire transport et environnement (IFSTTAR)
  • Le laboratoire Systèmes et Applications des Technologies de l’Information et de l’Energie (CNRS/IFSTTAR/ENS Paris-Saclay/ENS Rennes/CNAM Paris/Université de Cergy Pontoise/Université de Paris Sud)
  • Le laboratoire Ampere (CNRS/Ecole Centrale de Lyon/INSA de Lyon/Université de Lyon 1)

2 Projet porté par l’Institut Franche-Comté Electronique, Mécanique, Thermique, Optique et financé par l’Université de Franche-Comté, la région Bourgogne Franche-Comté et la SATT Grand Est.

 

Contact :

Sébastien Faivre / H2Sys / sebastien.faivre@h2sys.fr