CNRS La lettre innovation

Partenariats, création d'entreprises, brevets, licences, événement... Retrouvez tous les mois les dernières actualités de la valorisation et de l'innovation au CNRS.

Laboratoires communs

Behaviors.AI : pour des interactions homme-robot plus naturelles

La start-up Hoomano et le Laboratoire d'informatique en image et systèmes d'information1 ont créé le laboratoire commun Behaviors.AI afin de rendre l'interaction avec les robots sociaux plus naturelle et plus instinctive, notamment grâce à des techniques d'apprentissage développemental.

illustration

Des robots sociaux accueillent déjà le public dans des gares et des aéroports, dans des expositions, ou dans des grandes surfaces commerciales. On commence même à en voir dans des maisons de retraite, pour distraire ou rendre la vie plus agréable aux personnes âgées. Mais la communication de ces robots avec un être humain, que ce soit par la parole ou par les gestes, est encore peu naturelle et peine à s'adapter au contexte. Pour s'attaquer à ce problème, le Laboratoire d'informatique en image et systèmes d'information1 et la start-up Hoomano, spécialiste des robots sociaux, ont créé le laboratoire commun Behaviors.AI, soutenu par l'ANR.

Hoomano, depuis sa création en décembre 2014, développe des applications avec des robots sociaux, notamment les robots humanoïdes Nao et Pepper de SoftBank Robotics. Leur rôle est d'apporter des informations, recommandations ou divertissements dans des lieux qui accueillent du public. Pour conserver une avance stratégique, l'entreprise a voulu entamer une collaboration suivie avec des chercheurs en intelligence artificielle et robotique. « De son côté, le laboratoire, qui travaillait sur l'apprentissage des robots, essentiellement en simulation, souhaitait tester ses algorithmes « sur le terrain », explique Amélie Cordier, directrice scientifique de Hoomano et auparavant chercheuse au Laboratoire d'informatique en image et systèmes d'information.

Les chercheurs impliqués dans Behaviors.AI vont notamment développer des techniques d'apprentissage développemental, qui permettent à un robot de mieux s'adapter à son interlocuteur et à son environnement, en apprenant par expérience. Des algorithmes d'intelligence artificielle qui s'inspirent des travaux du psychologue Jean Piaget sur la manière dont les enfants construisent une représentation de leur environnement en interagissant avec lui.

Plusieurs chercheurs du laboratoire consacrent une partie de leur temps à Behaviors.AI et deux ingénieurs de recherche ont été recrutés spécifiquement pour le laboratoire commun. L'équipe dispose de deux démonstrateurs, sur des robots Nao et Pepper, pour tester de nouveaux algorithmes et évaluer leur potentiel pour des applications. Mais les premières retombées sur des applications sont attendues d'ici un à deux ans.

 

1 CNRS/INSA Lyon/Université Claude Bernard Lyon/Université Lumière Lyon 2/École Centrale de Lyon

Contacts :

Amélie Cordier / Hoomano / amelie.cordier@hoomano.com

Salima Hassas / Laboratoire d'informatique en image et systèmes d'information / salima.hassas@liris.cnrs.fr