CNRS La lettre innovation

Partenariats, création d'entreprises, brevets, licences, événement... Retrouvez tous les mois les dernières actualités de la valorisation et de l'innovation au CNRS.

Partenariats

Agriex, un projet partenarial pour mieux valoriser les plantes aromatiques et médicinales de la Corse

Le laboratoire Sciences pour l'environnement1, associé à trois petites entreprises, lance le projet Agriex2 pour développer des procédés innovants de production d'huiles essentielles et d'extraits végétaux à partir de plantes spécifiques à la Corse. Objectif : élargir leurs débouchés sur les marchés des parfums, des cosmétiques et de l'alimentation.

illustration

L'huile essentielle extraite de l'Immortelle, plante aujourd'hui cultivée sur près de 300 hectares en Corse, est une réussite commerciale que les partenaires du projet Agriex2 espèrent renouveler en élargissant la valorisation des espèces végétales et des agroressources de l'île. Piloté par le laboratoire Sciences pour l'environnement1, Agriex est un projet de R&D mené avec trois petites entreprises de Corse : Corsica Essences, Solyvia et Teppe Rosse. Son objectif est de mettre au point des procédés innovants, afin d'extraire de nouvelles huiles essentielles ou de produire des molécules aromatiques à partir de ressources diversifiées : agrumes (non commercialisables pour l'alimentation), résidus de l'extraction d’huiles végétales, algues marines, sarments de vigne...

« Les compétences pluridisciplinaires du laboratoire Sciences pour l'environnement – chimie, biochimie, écologie...- sont un atout pour ce projet », explique Félix Tomi, enseignant-chercheur au laboratoire et co-responsable d'Agriex avec Liliane Berti, qui dirige l'équipe Ressources naturelles au sein du laboratoire.

Avec les trois entreprises partenaires, déjà actives dans le secteur, les chercheurs ont sélectionné des actions innovantes qui répondent à une volonté de diversification et de développement. Ainsi, Teppe Rosse va tester un procédé d'extraction à froid d'huiles essentielles à partir de zestes d'agrumes (lime, cédrat). Le laboratoire intervient notamment sur l'analyse de la qualité des produits obtenus. Avec la société Corsica Essences, c'est un procédé biotechnologique, validé au laboratoire, qui doit être expérimenté : la production enzymatique de molécules aromatiques à partir d’huiles végétales (tournesol, lin , ...). Quant à Solyvia, son projet porte sur l'extraction de composés phénoliques, aux propriétés anti-oxydantes, à partir de plantes et de produits viticoles, avec des débouchés potentiels dans les cosmétiques.

Dans un contexte d'engouement pour les produits naturels, les partenaires d'Agriex espèrent que ces études pourront engendrer de nouveaux débouchés pour les ressources agricoles de l'île.

 

1 CNRS/Université de Corse

2 Le projet Agriex, doté d'un budget global de 1,5 million d'euros sur trois ans, est soutenu à hauteur de 65 % par le fonds européen FEDER.

 

Contacts :

Felix Tomi / Laboratoire Sciences pour l'environnement / tomi_f@univ-corse.fr

Liliane Berti / Laboratoire Sciences pour l'environnement / berti_l@univ-corse.fr