CNRS La lettre innovation

Partenariats, création d'entreprises, brevets, licences, événement... Retrouvez tous les mois les dernières actualités de la valorisation et de l'innovation au CNRS.

Stratégie

Le CNRS structure son offre microélectronique à destination des industriels

Pour favoriser les collaborations entre la quarantaine de laboratoires spécialistes de la microélectronique du CNRS et des industriels du domaine et pour développer des programmes scientifiques ambitieux, le CNRS structure son offre de recherche.

illustration

Des matériaux semi-conducteurs au logiciel, de l'électronique de puissance à la photonique, de la conception des circuits aux techniques de caractérisation : une quarantaine de laboratoires du CNRS travaillent sur des thématiques liées à la microélectronique, couvrant tout le spectre de la recherche dans ce secteur. Beaucoup ont déjà noué des relations avec des industriels par la création de laboratoires communs, via des contrats de collaboration de recherche ou encore pour le financement de thèses. Pour fédérer les compétences, les expertises et les moyens de ses laboratoires en microélectronique, et améliorer leur visibilité, le CNRS a décidé de répertorier et de structurer son offre de recherche à destination des industriels du secteur. Le premier objectif est de permettre aux laboratoires d'interagir de manière collective avec les industriels, et de favoriser ainsi la naissance de projets interdisciplinaires et de collaborations à plus long terme. Le second objectif est de permettre l’accès aux plateformes et expertises technologiques du CNRS pour le développement des futures technologies stratégiques pour l'industrie. Cette initiative est complémentaire des contrats bilatéraux que les industriels engagent déjà avec de nombreuses équipes du CNRS.

Le champ d'expertise des laboratoires du CNRS en microélectronique est vaste et l’offre sera, au cours du deuxième trimestre 2019, présentée aux entreprises, françaises et internationales, du secteur. Les industriels pourront ainsi prendre la mesure de la diversité des compétences développées dans les laboratoires et des thématiques de projets communs sur le long terme pourront être envisagées.

A terme, le CNRS souhaite mettre en œuvre d’autres initiatives interdisciplinaires, basées sur ce modèle, à destination de secteurs industriels variés.

Contacts : 

Olivier Joubert / Chargé de mission « microélectronique » auprès du Directeur général délégué à la science du CNRS / olivier.joubert@cnrs.fr

Patrick Moreau / Direction des relations avec les entreprises du CNRS / patrick.moreau@cnrs-dir.fr