CNRS La lettre innovation

Partenariats, création d'entreprises, brevets, licences, événement... Retrouvez tous les mois les dernières actualités de la valorisation et de l'innovation au CNRS.

Brevets et licences

Une « Smart Board » pour entraîner l'équipe de France d'escalade

La poutre instrumentée, mise au point à l'Institut des sciences du mouvement Etienne-Jules Marey1, permet de mesurer les performances d'un grimpeur et de personnaliser des sessions d'entraînement. Elle va équiper les centres d'entraînement de l'équipe de France d'escalade, notamment en vue des Jeux Olympiques 2020.

illustration

L'escalade fera sa première apparition en tant que discipline olympique aux Jeux d'été de Tokyo, en 2020. L'équipe de France s'y prépare et pour aborder au mieux la compétition, la Fédération française de la montagne et de l'escalade (FFME) va équiper les deux centres d'entraînement d'un tout nouvel instrument, développé à l'Institut des sciences du mouvement Etienne-Jules Marey1 : une poutre murale comportant des prises sur lesquelles le sportif réalise des exercices de traction et suspension, et avec la particularité d'être équipée de capteurs mesurant les forces exercées. Ces données sont ensuite traduites en informations décrivant la performance de l'utilisateur (puissance, endurance, résistance...) puis transmises à une tablette via une liaison Bluetooth afin d'établir son profil physiologique. Le développement de cette « Smart Board », brevetée, a été piloté et accompagné par la Satt Sud-Est.

Les mesures des forces exercées par les mains des grimpeurs sont réalisées à l'aide de jauges de contrainte. Une carte électronique effectue le traitement des données et leur transmission sans fil vers une tablette. « Le cœur de l'innovation, c'est la modélisation biomécanique de la main, résultat d'années de recherche, qui a permis d'établir un algorithme traduisant les données brutes en paramètres physiologiques utiles », indique Laurent Vigouroux, enseignant-chercheur à l'Institut des sciences du mouvement. À partir des résultats mesurés pendant ses exercices, le grimpeur peut se voir proposer une session d'entraînement personnalisée qui tient compte de ses performances et de son profil physiologique. Une première dans le domaine de l'escalade, où l'entraînement restait jusqu'ici très empirique. La FFME a bénéficié pour cet équipement d'un financement spécifique du ministère des Sports. Découvrez la Smart Board en vidéo.

L’équipe de projet veut poursuivre la diffusion de son produit innovant et étudie la création d'une start-up chargée de le commercialiser, notamment auprès des salles d'escalades. Les applications de la Smart Board continuent à s'enrichir, grâce aux recherches poursuivies au laboratoire, et fourniront prochainement de nouvelles informations, par exemple sur la prévention des blessures.

 

1 L’Institut des sciences du mouvement - Etienne-Jules Marey (CNRS/Aix-Marseille Université), est membre de l’Institut Carnot STAR

Contact :

Laurent Vigouroux / Institut des sciences du mouvement mouvement Etienne-Jules Marey / laurent.vigouroux@univ-amu.fr