CNRS Innovation

Partenariats, création d'entreprises, brevets, licences, événements... Retrouvez tous les mois les dernières actualités de la valorisation et de l'innovation au CNRS.

À la une

La start-up Biopic plébiscitée par le jury de Start-up Connexion 2017

Biopic s’est vu décerner le 17 mars dernier, lors des RUE 2017, le Prix coup de cœur Start-up Connexion 2017. Elle remporte ainsi une dotation de 5 000 € et un accompagnement personnalisé en propriété industrielle alloués par le cabinet de conseil en propriété intellectuelle Plasseraud, partenaire de l’évènement. Didier Boulinguiez, associé gérant du cabinet, revient sur ce résultat.

Brevets et licences haut de page

Aquascreen, le vitrage actif qui carbure à la buée

Les vitrages actifs masquent à volonté la visibilité tout en maintenant une bonne luminosité intérieure. En réponse à leur coût important, des chercheurs du laboratoire Chimie de la matière condensée de Paris1 ont mis au point Aquascreen, un nouveau système reposant sur la condensation de l’eau. Il permet d’économiser de l’énergie sans rien perdre du pouvoir opacifiant souhaité.

Des capteurs thermiques révolutionnaires pour les panneaux solaires

Un travail collaboratif entre l’Institut Jean Lamour1 et la société Viessmann Faulquemont SAS a débouché sur la mise au point de nouveaux capteurs solaires thermiques, qui utilisent un revêtement thermochrome innovant. Mieux adaptés à l’ensoleillement, ces capteurs intelligents solutionnent le phénomène de surchauffe et disposent d’une plus longue durée de vie.

Start-up haut de page

Econick : des plantes pour extraire les métaux du sol

La start-up créée en août 2016 produit des sels de nickel à partir d'une plante dite hyperaccumulatrice, qui extrait le métal du sol. Le procédé breveté1 est le fruit d'une collaboration entre le Laboratoire réactions et génie des procédés2 et le Laboratoire sols et environnement3.

NMR-Bio : repousser les frontières de la RMN pour visualiser les protéines de grande taille

Issue de l’Institut de biologie structurale1 et de l’Institut de biosciences et de biotechnologie de Grenoble2, la start-up NMR-Bio développe une approche innovante de marquage isotopique pour étudier des protéines de grande taille par résonance magnétique nucléaire (RMN). Basée sur l’enrichissement en isotopes stables des protéines et sur la protonation sélective de leurs groupements méthyles, la technologie permet d’étudier la structure et la dynamique de ces macromolécules afin d’identifier et valider des cibles thérapeutiques et/ou des candidats-médicaments.

Partenariats haut de page

IMOTEP : pour des moteurs plus propres et moins gourmands dans les véhicules du futur

Créé fin 2016, le consortium IMOTEP (Innovation moteur propre) a pour objectif de fournir des innovations majeures dans le domaine des moteurs propres et des véhicules du futur.

Stratégie haut de page

Les ondes térahertz dans la ligne de mire du CNRS

Sources, détecteurs, systèmes, composants, le CNRS s’intéresse à toute la chaîne de fabrication et de mise en œuvre des ondes téraherz (THz). Ces technologies figurent parmi les vingt focus transfert1, des domaines de recherche d’intérêt national et international à haut potentiel d’innovation, sur lesquels se positionne le CNRS.

Instituts Carnot haut de page

Ingénierie@Lyon : un Institut Carnot dédié aux matériaux, procédés innovants et machines intelligentes

Ingénierie@Lyon est un centre d’ingénierie créative mondialement reconnu pour les matériaux et procédés innovants et pour les machines intelligentes. Cet institut Carnot propose un vaste ensemble de compétences pour des transports sobres, des énergies vertes et des dispositifs novateurs pour la santé.

Laboratoires communs haut de page

I-MAG, un laboratoire commun pour améliorer les imprimantes magnétiques

Le laboratoire commun I-MAG associe l’Institut Jean Lamour1 et l’entreprise Nipson Technology spécialisée dans la conception de presses magnétographiques, autour de l’impression magnétique.

LISIP : un laboratoire commun dédié à la production de polyoléfines fonctionnelles par catalyse de polymérisation

Le laboratoire Chimie, catalyse, polymères et procédés (C2P2)1 et la société villeurbannaise Activation, spécialisée dans la conception de voies de synthèse et de technologies innovantes pour l’industrie chimique, sont désormais réunis au sein du Laboratoire d’innovation, scale-up et intensification des procédés de polymérisation (LISIP). Inauguré le 6 mars 2017, ce laboratoire commun financé par l’Agence nationale de la recherche s’oriente vers le développement de méthodes innovantes pour la production par procédés catalytiques de polyoléfines, la plus importante famille de matières plastiques.

© CNRS
Directeur de la publication : Alain Fuchs
Directrice de la rédaction : Brigitte Perucca
Responsable éditoriale : Karine Wecker-Blanda
Secrétaire de rédaction : Alexiane Agullo
Rédaction : Véronique Meder