CNRS - Centre National de la recherche scientifique
Espace presse
Le CNRS
La lettre d'info des Instituts du CNRS
lettre précédente Édition du 3 juillet 2012 lettre suivante
En direct des labos

Nouvelles publications scientifiques, créations de laboratoires, annonces de prix, brevets... Avec "En direct des labos", retrouvez toutes les deux semaines des informations issues des instituts du CNRS et complémentaires des communiqués de presse.

 

 

Actualités du 20.06.2012 au 03.07.2012

Remise en cause d'un paradigme sur l'assemblage des complexes Hox/PBC au cours du développement

VignetteDe récents travaux publiés dans PLoS Biology démontrent que la plupart des complexes Hox/PBC peuvent se former avec une plasticité d’assemblage inattendue lors de la différenciation de l’axe antéropostérieur des métazoaires, bouleversant de fait un paradigme largement établi en biologie du développement. Cette étonnante propriété, mise en évidence par des chercheurs de l’Institut de biologie du développement de Marseille Luminy (CNRS/Aix-Marseille Université) et de l’Université catholique de Louvain en Belgique, a été validée chez plusieurs organismes modèles du règne animal.

Un espoir pour l'immunité protectrice des muqueuses

VignetteL’activité antivirale de l’anticorps 2F5 neutralisant le VIH-1 peut être améliorée en changeant son isotype IgG en IgA. De façon remarquable, l’action conjuguée de ces deux isotypes est encore plus efficace pour contrer la prolifération du virus dans les muqueuses. Les chercheurs de l’Institut Cochin (CNRS/Inserm/Université Paris Descartes) nous expliquent pourquoi, dans un article publié dans la revue PNAS. Leurs résultats ont été obtenus avec la collaboration de l’Institut de biologie intégrative (CNRS/Inserm/UPMC/ESPCI ParisTech), du laboratoire Molécules thérapeutiques in sillico (Inserm/Université Paris Diderot) et de l’Institut San Raffaele en Italie.

Un nouvel outil pour étudier la fonction des protéines

VignetteUn système optique inédit permettant de décrypter la fonction de protéines endogènes a été développé par des chercheurs de l’Université de Californie et de l’Institut de pharmacologie moléculaire et cellulaire (CNRS/Université Nice Sophia-Antipolis). Ce système instantané et réversible, détaillé dans la revue Neuron, tire toute son efficacité d’un agent pharmacologique "photoswitchable", que l’expérimentateur peut aisément contrôler.

Un petit ARN qui contrôle la production des neurones à dopamine

VignetteLe microARN-7a se trouve à l’origine de la régionalisation des cellules souches dans les parois ventriculaires du cerveau adulte. Sa présence dans les cellules souches latérales empêche l’expression d’une protéine essentielle à la fabrication des neurones dopaminergiques, laissant ainsi cette spécificité aux cellules souches dorsales. En modulant l’activité de ce microARN, il est alors envisageable de générer des neurones à dopamine pouvant remplacer ceux qui dégénèrent au cours de la maladie de Parkinson. Ces résultats prometteurs, obtenus par l’équipe d’Harold Cremer à l’Institut de biologie du développement de Marseille Luminy (CNRS/Aix-Marseille Université), ont été publiés dans la revue Nature Neuroscience.

Comprendre les mécanismes de formation d'un oxygène plus réactif : une avancée pour de futurs traitements contre le cancer

Vignette L’oxygène "singulet" est une forme excitée de l’oxygène qui est produit et utilisé notamment dans les thérapies photo-dynamiques (ou photochimiothérapie). Comprendre ses mécanismes de formation représente un enjeu fort des recherches actuelles car il ouvre de nouvelles pistes de traitement du cancer. Une avancée significative vient d’être réalisée dans ce domaine : les chimistes du Laboratoire de chimie de l’École normale supérieure de Lyon (CNRS/ENS de Lyon/Université Claude Bernard Lyon 1) ont identifié des paramètres importants de la production d’oxygène "singulet" dans le cas de nouvelles stratégies très prometteuses de thérapie photo-dynamiques. Les résultats sont parus en ligne dans la revue Organic & Biomolecular Chemistry le 22 juin 2012.

Structure de métalloprotéines par RMN à l'état solide

VignetteLes travaux de développement fondamental appliqués aux nouvelles technologies pour la RMN des matériaux paramagnétiques permettent la caractérisation précise de la structure de systèmes biologiques complexes. Ces travaux, menés par les chercheurs de l'Institut des sciences analytiques (CNRS/Université Claude Bernard Lyon 1/ENS de Lyon), ouvrent la voie à de nombreuses applications dans le domaine de la santé. Ils sont parus dans la revue PNAS le 21 juin 2012.

Le manchot empereur sous la menace du réchauffement climatique

VignetteDans une étude que vient de publier la revue Global Change Biology, une équipe internationale à laquelle ont collaboré trois chercheurs du Centre d'études biologiques de Chizé (CNRS) montre que la colonie de manchots filmée dans La marche de l'empereur, en Terre Adélie, est menacée à moyen ou long terme si le réchauffement du climat se poursuit.

Les "décomposeurs" recyclent la matière organique de la même manière partout

VignetteUne expérience internationale, dont une partie a été faite en France et à laquelle a participé un chercheur du Centre d'écologie fonctionnelle et évolutive (CNRS/Universités Montpellier 1, 2 et 3/SupAgro/CIRAD/EPHE/IRD/INRA), vient de montrer que les organismes décomposant la matière organique contenue dans le sol la recyclent de la même manière partout, quels que soient la latitude et les facteurs environnementaux. Ces résultats viennent d'être publiés par Ecology Letters.

Atlas de l'esclavage rural au Brésil

VignetteA la demande de l'Organisation internationale du travail (OIT), Hervé Théry, chercheur au Centre de recherche et de documentation des Amériques (CNRS/Université Paris 3), vient de publier l'Atlas do trabalho escravo. Cet atlas en ligne, fruit d'un travail collectif réalisé en collaboration avec Neli Aparecida de Mello, Julio Hato et Eduardo Girardi, est disponible sur le site Amazonia de l'ONG Amigos da Terra. Il examine les formes contemporaines de l'esclavage dans certaines régions rurales du Brésil, où les travailleurs exécutent des tâches pénibles dans des conditions inhumaines, sans recevoir un paiement approprié pour leur travail et sans pouvoir le quitter librement.

Nanocristaux de silicium aromatiques

VignetteGrâce à son caractère aromatique, la découverte du benzène a certainement révolutionné tout le développement de la chimie organique, aussi bien pour la compréhension de la vie au niveau biochimique que pour la fabrication de produits industriels et pharmaceutiques. En utilisant une panoplie de méthodes théoriques, telle que les simulations de dynamique moléculaire et les calculs ab initio, Holger Vach du laboratoire de physique des interfaces et des couches minces (CNRS/Ecole Polytechnique) a démontré qu'il est possible d'obtenir un comportement aromatique avec des molécules simples mais stables de silicium hydrogéné, sans la nécessité de liaisons multiples, et donc sans l’incorporation des molécules encombrantes de substitution. Il a suivi une approche totalement nouvelle et à contre-courant. 

Deuxième campagne de mesures à Nantes pour évaluer les effets de la végétation sur le climat urbain

VignetteL'Institut de recherche en sciences et techniques de la ville (Fédération de recherche CNRS) pilote actuellement une recherche (VegDUD) sur  les impacts de la végétation en lien avec les impacts de la forme urbaine sur plusieurs systèmes en interaction. Pour apporter des données de référence, valider les modèles nécessaires à ce projet et acquérir une meilleure connaissance du site retenu, l'IRSTV a mené deux campagnes de mesures de climatologie urbaine en 2010 et 2012 dans le quartier du Pin Sec à Nantes, déjà instrumenté pour les observations permanentes. Ces modèles ainsi consolidés permettront d'explorer les transferts de chaleur et de vapeur d'eau en site urbain hétérogène, en identifiant les sources et en séparant les contributions des sols nus et revêtus, des bâtiments et des surfaces végétalisées. Cette campagne de mesures est basée sur une très forte coopération entre les onze partenaires impliqués. Les résultats seront diffusés en 2013, lors du colloque final de restitution du projet VegDUD.

De l'analyse microlocale aux tourbillons océaniques

2013 sera l’année des mathématiques de la planète Terre. Cela met en lumière les nouveaux défis proposés aux mathématiciens par la modélisation en géosciences. Étant donnée la complexité des systèmes en jeu, il est crucial de comprendre et d’isoler les mécanismes qui conduisent à la formation de structures stables. Un premier résultat dans ce sens a été obtenu récemment par Christophe Cheverry (Rennes1/CNRS), Isabelle Gallagher (Paris-Diderot/CNRS), Thierry Paul (CNRS/Ecole Polytechnique) et Laure Saint-Raymond (ENS/CNRS).

Commutation femtoseconde de nanocristaux magnétiques

VignetteLes cristaux photomagnétiques et photochromiques peuvent se trouver dans deux états caractérisés par des couleurs et des propriétés magnétiques différentes. Des physiciens de l’Institut de physique de Rennes (CNRS/Université Rennes 1) et des chimistes de l’Institut de chimie moléculaire et matériaux d’Orsay (CNRS/Université Paris Sud), viennent de démontrer la possibilité de commuter d’un état à l’autre des nanocristaux d’un tel matériau sur une échelle de temps d’un dix millième de nanoseconde.

Les pnictures : un mille-feuille de supraconducteur et de matériau magnétique

VignetteLe magnétisme ne fait pas bon ménage avec la supraconductivité qui disparaît en présence d’un champ magnétique trop important. Pourtant, un des composés supraconducteurs à base de fer, de la famille des pnictures, est à la fois un bon supraconducteur et simultanément un excellent aimant. Des physiciens du Laboratoire de physique des solides (CNRS/Université Paris Sud) ont résolu le paradoxe en analysant des matériaux élaborés dans des laboratoires allemands d’Augsburg et Stuttgart.

Polarisation des vallées de Dirac du bismuth par le champ magnétique

VignetteDans une étude théorique et expérimentale sur le bismuth, des physiciens du Laboratoire de physique et d’étude des matériaux (CNRS/ESPCI/UPMC) viennent de montrer qu’en utilisant un faible champ magnétique, il est possible d’obtenir un courant électrique pour lequel près de 80% des électrons mis en mouvement proviennent d’un seul des trois états possibles de même énergie pour ce matériau. Ce travail ouvre la possibilité d’utiliser ce nouveau degré de liberté pour réaliser de nouvelles fonctions électroniques.

Un propulseur à plasma pour dépolluer l'espace

VignetteAu départ, ce n’était qu’une simple idée : remplacer les bobines d’un moteur à plasma par des aimants permanents. Dix ans plus tard et un brevet plus loin, le propulseur imaginé par Marcel Guyot, du Groupe d’études de la matière condensée (CNRS/UVSQ), dont les performances sont parmi les meilleures du monde, s’apprête à équiper un satellite expérimental pour un test de désorbitation.

Réduire l'énergie solaire reçue par la Terre par ingénierie climatique n'empêcherait pas la distribution des précipitations d'être fortement perturbée

Lutter contre le changement climatique en réduisant le rayonnement solaire atteignant notre planète à l'aide de l'ingénierie climatique ne semble pas être une panacée. C’est ce qui ressort d’une étude menée par des chercheurs issus du Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement (CNRS/CEA/UVSQ) et de trois pays européens (Allemagne, Grande-Bretagne et Norvège). À partir d'un scénario climatique correspondant à une augmentation brutale de l’effet de serre, ils montrent en effet que le fait de réduire la quantité de rayonnement solaire reçu par la Terre pour contrer cet effet de serre pourrait fortement réduire les précipitations à l'échelle du globe. Les variations régionales des précipitations pourraient aussi être substantielles car du même ordre de grandeur que celles attendues en l’absence d'ingénierie climatique.

Les automates cellulaires : une manière de modéliser les systèmes complexes et en particulier les dunes étoiles

Les dunes étoiles sont des dunes géantes dont les ramifications s'étendent dans de nombreuses directions. Un cas d’école, en somme, pour tester l’efficacité des "automates cellulaires de l’espace réel" mis aux point par des chercheurs de l'Institut de physique du globe de Paris (CNRS/Université Paris 7) et du laboratoire de Matière et systèmes complexes (CNRS/Université Paris 7) pour aborder plus généralement la question du transport sédimentaire dans les nombreux environnements géophysiques soumis à des écoulements multidirectionnels. A partir de modèles numériques de la catégorie des automates cellulaires et prenant en compte des régimes de vents multidirectionnels, ces chercheurs montrent que les dunes étoiles peuvent être considérées comme une superposition de dunes longitudinales. L'orientation et le taux de croissance de chaque ramification dépendent de la configuration des écoulements et de la quantité de sable disponible. Ces nouveaux résultats ouvrent de nouvelles perspectives pour l'analyse du transport sédimentaire et plus particulièrement des champs de dunes dont celles de nos planètes soeurs. Une étude parue ce jour dans Nature Geoscience Advance on line.

Les pièces du puzzle géologique méditerranéen réunies pour la première fois une carte terre/mer au 1/4 000.000

VignetteQue tous les passionnés de géologie, de cartographie, d’atlas et de Méditerranée se réjouissent ! Ils pourront désormais satisfaire leur curiosité grâce à la nouvelle carte morpho-tectonique de l’ensemble du domaine méditerranéen à l’échelle du 1/4 000.000, réalisée conjointement par Géoazur (CNRS/Université de Nice/IRD/OCA), la division technique de l’INSU-CNRS (programme Mistrals) et l’Ifremer. On doit cette synthèse, la première du genre, à deux frères géologues bien connus de la communauté scientifique : Jean Mascle (chercheur émérite à Geoazur) pour le domaine marin et Georges Mascle (ancien professeur à l’UJF) pour le domaine périméditerranéen. Il s’agit de la première compilation terre/mer jamais publiée à l’échelle de l’ensemble de la Méditerranée. Construite sous système Arcgis, elle résulte de la superposition de près de trente couches différentes représentant autant de synthèses thématiques. Cette compilation est publiée ce mois-ci par la Commission de la carte géologique du Monde.

Transition extratropicale de l'ouragan Hélène

VignetteUne équipe du Laboratoire d’aérologie (CNRS/Université Paul Sabatier Toulouse), en collaboration avec le Groupe d'étude de l'atmosphère météorologique (CNRS/Météo-France), a utilisé le modèle de recherche météorologique méso-échelle communautaire français Méso-NH, pour étudier le développement extratropical de l'ouragan Hélène qui s’est produit en septembre 2006. Grâce à la très haute résolution spatiale de ce modèle, les chercheurs ont réussi à expliquer les différentes étapes de cette transition et à reproduire la trajectoire de la dépression qui s’en est suivie.

 

Directeur de la publication : Alain Fuchs
Directeur de la rédaction : Brigitte Perucca
Responsable éditorial : Julien Guillaume
Secrétaire de rédaction : Fabienne Arpiarian
Comité éditorial : Christophe Cartier Dit Moulin, Jonathan Rangapanaiken (INC) ; Conceicao Silva, Aurore Montillet (INEE) ; Jean-Michel Courty, Catherine Dematteis, Karine Penalba (INP) ; Elise Janvresse, Delphine Demols (INSMI) ; Christina Cantrel (IN2P3) ; Anne de Reyniès, Sophie Timsit (INSB) ; Armelle Leclerc, Sandrine Clérisse (INSHS) ; Arlette Goupy (INSIS) ; Pauline Casadio-Loreti (INS2I) ; Christiane Grappin, Dominique Armand (INSU).

Valid XHTML 1.0 Transitional