Le concours Chercheurs-Entrepreneurs Challenge dévoile ses lauréats 2018

Innovation

Après ses différents voyages en région, le concours Chercheurs-Entrepreneurs Challenge se rendait le 22 novembre 2018 à Paris pour sa très attendue finale nationale. Dix-neuf candidats aussi bien doctorants, jeunes docteurs, chercheurs ou dirigeants de start-up ont présenté leurs projets innovants à un jury d’experts de la valorisation. 

Organisé par le Groupe AEF Info, le CNRS et le RNCD, le concours Chercheurs-Entrepreneurs Challenge regroupe le concours Docteur-Entrepreneurs visant à encourager la fibre entrepreneuriale chez les doctorants et le concours Start-up connexion s’adressant aux chercheurs confirmés ayant déjà créé leur start-up et souhaitant développer leur place sur le marché.

Pour cette 5e finale nationale, les finalistes venus de toute la France et les lauréats des éditions régionales (Grand-Est, Bourgogne Franche-Comté et Hauts-de-France) - dix pour Docteurs-entrepreneurs et neuf pour Start-up connexion - ont pitché leur projet durant 3 minutes chacun, devant le jury1 et le public réuni pour cette édition 2018 dont la marraine est Florence Allouche.

Florence Allouche

Docteure en pharmacie, titulaire du MBA d’HEC et ancienne attachée des hôpitaux de Paris, Florence Allouche a accepté de parrainer cette promotion nationale 2018. Pendant 16 ans à la tête de l’Office du transfert des technologies et des partenariats industriels de l’AP-HP (d’où sont sortis 70 start-up), elle crée en 2016, la start-up Sparing Vision qui développe de nouveaux traitements pour les maladies dégénératives de la rétine. La jeune entreprise est lauréate et grand prix i-Lab en 2017. Florence Allouche est aussi professeur associée à la faculté de Pharmacie de la faculté Paris-Descartes, où elle enseigne l’innovation pharmaceutique et l’entrepreneuriat. Enfin, en 2018 elle rejoint le comité de surveillance des investissements chargé d’établir un rapport annuel sur l’exécution des programmes d’investissements (Programme d’investissements d’avenir (PIA) ainsi que le Grand plan d’investissement (GPI)) et les résultats de leur évaluation.

Les quatre lauréats, trois pour le concours Docteurs-Entrepreneurs et un pour le concours Start-up Connexion sont :

Docteurs-Entrepreneurs :

Le 1er prix  à hauteur de 5 000 € est attribué à la start-up Quandela portée par Valérian Giesz (CEO – cofondateur) et issu du Centre de nanosciences et nanotechnologies3. Quandela a pour objectif de développer et de mettre sur le marché une gamme de briques technologiques et ainsi de devenir leader dans les composants pour l’industrie quantique. Le premier produit commercialisé est une nouvelle génération d’émetteur de lumière pour le développement des technologies quantiques. Ce produit est issu d’une technologie disruptive et diminue les temps de calculs des technologies quantiques de plusieurs ordres de grandeurs (supérieurs à 1000).  

CellSelect portée par Vladimir Gauthier (doctorant à l’Institut Franche-Comté Electronique Mécanique Thermique et Optique – Sciences et Technologies4), remporte le 2e prix de 4 000 €. CellSelect souhaite développer et commercialiser une nouvelle classe de puces fluidiques robotisées capables d’analyser et de trier les cellules biologiques. Ces puces pourront capturer des cellules rares, indétectables avec les méthodes actuelles. Ces analyses ultra-sélectives sont une étape clef pour le développement des futures thérapies basées sur le principe d’immunothérapie. CellSelect pourrait devenir donc un produit incontournable pour la médecine du futur.

Le prix émergence (1 000 €) est attribué à la start-up en court de création Hymagin portée par Camille Crouzet (futur président) issue de l’Institut des sciences de la Terre5. Hymagin ambitionne la mise sur le marché de magnétite haute performance, oxyde de fer Fe3O4, en quantité industrielle et à faible coût. Cette ambition est rendue possible par le développement d’un procédé innovant de production de magnétite par recyclage de déchets ferreux issus de l’activité sidérurgique. Parmi toutes les applications d’intérêt, Hymagin propose sa magnétite haute performance en priorité aux acteurs du traitement des eaux pour l’élimination des métaux lourds et micropolluants.

 Start-up connexion :

C’est la start-up AFULudine portée par Fabrice Lallemand (professeur des universités et président de la start-up) qui se voit récompensée pour cette 5e édition. AFULudine, issue des travaux de recherche de l’Institut Univers, temps-fréquence, interfaces, nanostructures, atmosphère et environnement, molécules6, a développé une gamme complète de lubrifiants innovants, non huileux et respectueux de l’environnement pour la mise en forme de matériaux. Le caractère innovant des lubrifiants provient de la nature chimique des produits : ils sont composés uniquement d’eau et d’alcool et de molécules actives qui sont synthétisées exclusivement par la société. La start-up a été créée en septembre 2016 et compte aujourd’hui 10 salariés. Grâce ce prix, la jeune start-up pourra bénéficier d’un accompagnement personnalisé en propriété industrielle par le cabinet Passeraud ainsi que d’une dotation de 5 000 euros.

 

  • 3. CNRS/Université Paris-Sud
  • 4. CNRS/Université technique Belfort-Montbéliard/Université de Franche-Comté/École nationale supérieure mécanique et microtechnique
  • 5. CNRS/Université Savoie Mont Blanc/IRD IFSTTAR/UGA
  • 6. CNRS/Université Franche Comté

Le jury de l’édition 2018 de Chercheurs-Entrepreneurs Challenge

  • Catherine Abonnenc, Vice-présidente communication, Femmes Business Angels ;
  • Jean-René Bailly, Responsable du département FiValor, Plasseraud Start-up ;
  • Amandine Bugnicourt, CEO, Adoc Talent Management.
  • Nicolas Carboni, Directeur Deeptech, Bpifrance ;
  • Thomas Coudreau, Président, Réseau National des Collèges Doctoraux ;
  • Jean Deregnaucourt, ancien Directeur des Applications de la recherche et des relations industrielles, Institut Pasteur ;
  • Laurence Duyck, Open innovation Manager, SAUR • François Enguehard, Directeur des centres de recherche, Véolia ;
  • Cédric Favier, Directeur des investissements, Elaïa Parnters ;
  • Laurent Kott, Président, IT Translation ;
  • Monique Martinez, Vice-Présidente, Réseau National des Collèges Doctoraux ;
  • Johanna Michielin, Directrice Générale, CNRS Innovation ;
  • Philippe Tramoy, Partner, SEVENTURE PARTNERS ;