Découverte du premier fossile animal dans une opale gemme

Terre

Une équipe internationale animée par un scientifique du laboratoire ISTerre (UGA-CNRS-USMB-IRD-Université Gustave Eiffel)1, a étudié le premier fossile animal contenu dans une opale gemme provenant d’Indonésie. Parue dans Scientific Reports le 29 juin 2020, cette publication révèle que ces opales peuvent contenir des fossiles très bien conservés, une larve de la famille des cigales dans ce premier cas. Cette découverte offre une nouvelle voie pour explorer l’évolution de la vie sur Terre ou la possible émergence de vie sur Mars, et apporte la preuve que le chant des cigales retentissait déjà en Indonésie il y a plusieurs millions d’années.

  • 1. Le Laboratoire de planétologie et géodynamique (Université de Nantes/CNRS/Université d’Angers) et le laboratoire Sciences et ingénierie des matériaux et procédés (CNRS/UGA) ont également collaboré à ces travaux.
Bibliographie

Arthropod entombment in weathering-formed opal: new horizons for recording life in rocks
Boris Chauviré, Mickal Houadria, Aline Donini, Brian T. Berger, Benjamin Rondeau, Gene Kritsky & Pierre Lhuissier
Scientific Reports, 29 juin 2020 – DOI : https://doi.org/10.1038/s41598-020-67412-9

Contact

Boris Chauviré
chercheur post-doctorant UGA
Muriel Jakobiak
Responsable communication externe, Université Grenoble Alpes
Samira Techer
Assistante presse CNRS