Fortes pertes des glaciers andins au cours des deux dernières décennies

Environnement

À partir d’images satellitaires, une équipe de glaciologues du Laboratoire d'études en géophysique et océanographie spatiales (LEGOS/OMP, CNRS / CNES / IRD / UT3 Paul Sabatier), de l’Institut des géosciences de l’environnement (IGE/OSUG, CNRS / UGA / IRD / Grenoble INP) et du IANIGLA (Argentine) cartographie avec une résolution inégalée les changements de masse des glaciers andins entre 2000 et 2018. Les résultats, publiés dans Nature Geoscience, montrent que les glaciers perdent de la masse à toutes les latitudes. Entre 25° et 40°S, la partie la plus aride, la fonte accélérée des glaciers depuis 2009 a permis de limiter les effets néfastes d’une sécheresse extrêmement intense.

Bibliographie

Two decades of glacier mass loss along the Andes
I. Dussaillant, E. Berthier, F. Brun, M. Masiokas, R. Hugonnet, V. Favier, A. Rabatel, P. Pitte & L. Ruiz 
Nature Geoscience, DOI 10.1038/s41561-019-0432-5

Contact

Hélène Sovignet
Presse université Toulouse III – Paul Sabatier
Samira Techer
Assistante presse CNRS