Omniprésence des microplastiques dans les fleuves européens

Environnement

Sur une période de 6 mois, de mai à novembre 2019, la goélette scientifique Tara a parcouru les quatre façades maritimes européennes et prélevé des échantillons dans neuf des principaux fleuves d’Europe. Il s’agit de la première mission dédiée à la pollution plastique des fleuves réalisée à l’échelle européenne. Elle a été initiée par la Fondation Tara Océan, en partenariat avec 17 laboratoires de recherche et coordonnée scientifiquement par le CNRS. Ses objectifs : identifier les sources de pollution, comprendre la fragmentation des microplastiques dans les fleuves, prédire leur dispersion vers l’océan, comprendre leurs impacts sur la biodiversité marine et leurs effets sur la chaîne alimentaire. Biologistes marins, écotoxicologues, océanographes, modélisateurs, chimistes et physiciens composent cette équipe interdisciplinaire collectivement engagée dans cette vaste enquête européenne. Tour d’horizon des observations relevées par la Fondation Tara Océan et les équipes scientifiques.

#
Echantillon_Cote_Tibre_Ostia @Noëlie_Pansiot

 

#
Jean-François Ghiglione trie des échantillons de plastique © Noëlie Pansiot - Fondation Tara Océan

 

Visualiser le reportage : Tara, enquête de plastique sur CNRS Le journal

Télécharger le dossier de presse

Contact

Priscilla Dacher
Responsable adjointe du bureau de presse du CNRS
Florence Bardin
Fondation BNP Paribas - Agence F
Elodie Bernollin
Presse Fondation Tara Expéditions