© CNRS Photothèque / Cyril FRÉSILLON

Jean-Michel MorelMathématicien

Médaille de l’innovation du CNRS

Spécialiste de l’analyse et du traitement d’images, ce mathématicien de 61 ans, fervent théoricien, ne se doutait pas à ses débuts que ses travaux allaient changer la vie des industriels et du grand public. Depuis, ses puissants algorithmes de débruitage d’images (pour en supprimer les perturbations ou « bruit ») améliorent la miniaturisation des caméras des téléphones portables, notamment ceux conçus par la société DxO Labs. Et, en partenariat avec le Cnes, son équipe du Centre de mathématiques et de leurs applications1 a aidé à la conception de satellites d’observation de la Terre et à la cartographie de cette dernière en relief à haute précision. Son credo : théoriser et résoudre tous les problèmes que les industriels lui soumettent. Depuis quelques années, il a aussi enfourché un nouveau cheval de bataille : le partage et l’expérimentation en ligne des algorithmes, via le journal Ipol, ouvert aux chercheurs et aux industriels, premier outil du genre qu’il a créé sur Internet.

  • 1. Unité CNRS / ENS Cachan / Univ. Paris-Saclay

Jean-Michel Morel, mathématicien

Jean-Michel Morel, mathématicien et fervent théoricien, ne se doutait pas à ses débuts que ses travaux allaient changer la vie des industriels et du grand public. Ses puissants algorithmes de débruitage d'images améliorent la miniaturisation des caméras des téléphones portables. Depuis quelques années, il a aussi enfourché un nouveau cheval de bataille : le partage et l'expérimentation en ligne des algorithmes, via un journal en ligne ouvert aux chercheurs et aux industriels, premier outil du genre. A l'occasion de sa médaille de l'innovation 2015, décernée par le CNRS, il évoque sa recherche.

Audiodescription

A venir