©CNRS-délégation Paris-Centre

Johanna Siméant-GermanosEnseignante-chercheuse en science politique

Médaille d’argent du CNRS

Politiste au Centre Maurice Halbwachs1 et co-animatrice de l’axe "Sciences sociales du politique et du droit", spécialisée dans les pratiques protestataires, l’engagement et la sociologie politique de l’international.

"Un parcours de recherche est fait d’enchaînements qui amènent à approfondir des questions entraperçues auparavant. Après avoir travaillé sur les grèves de la faim de sans-papiers et les régularisations à titre "humanitaire ", j’ai dirigé mes recherches vers les engagements humanitaires. Mon étude au sein d’ONG m’a par la suite amenée aux études africaines et à des questionnements sur l’internationalisation, le développement et les crises extrêmes. À côté de mes propres recherches sur la contestation au Mali, j’ai
approfondi mon intérêt pour l’engagement lors d’enquêtes collectives au cours d’événements militants internationaux au Kenya et au Sénégal. Aujourd’hui, je co-anime une enquête sur l’opération Serval suite à la guerre au Mali. Je suis aussi attachée à l’enquête de terrain qu’à l’unité des sciences sociales qui, au-delà de
leurs différentes méthodes, ont le même socle épistémologique."

  • 1. CNRS/ENS Paris/EHESS

CV

  • 1995 : Doctorat en science politique sur les mobilisations de sans-papiers depuis les années 70 (Institut d’études politiques de Paris)
  • 2000 : Entrée au comité de rédaction de la revue Genèses – Sciences sociales et histoire
  • 2005-2016 : Enseignante-chercheuse au Centre européen de sociologie et de science politique de la Sorbonne2 (après les universités Strasbourg 3, Versailles Saint-Quentin, La Rochelle et Lille 2)
  • 2007-2012 : Membre junior de l’Institut universitaire de France
  • 2017 : Professeure de science politique
  • 2. CNRS/Université Panthéon-Sorbonne/EHESS