Singapour : le CNRS ouvre CNRS@Create, sa première filiale à l’étranger

Institutionnel

Le CNRS renforce sa présence à Singapour en devenant partenaire du Campus for Research And Technological Enterprise (CREATE). CNRS@CREATE, la première filiale du CNRS à l’étranger, travaillera avec les universités et instituts de recherche de la cité-État ainsi qu’avec les partenaires internationaux du programme CREATE, afin de conduire des recherches et mettre au point des technologies dans des domaines en prise avec les enjeux sociaux et économiques de Singapour. Son inauguration a lieu le 25 juin 2019 en présence d’Antoine Petit, PDG du CNRS.

Fort du succès de sa large présence scientifique à Singapour1, le CNRS y a établi CNRS@CREATE pour conduire de nouvelles collaborations de recherche et d’innovation entre le CNRS et Singapour. Dominique Baillargeat a été nommé directeur de CNRS@CREATE, première filiale du CNRS à l’étranger.

CREATE a été créé par la National Research Foundation en 2006 pour accroître le dynamisme et la diversité de l'écosystème R&D à Singapour. En réunissant des chercheurs de calibre international pour travailler à des projets d'importance scientifique, sociétale et économique, CREATE représente un modèle unique de collaboration en matière de recherche. Aujourd'hui, des chercheurs de 9 institutions – le Massachusetts Institute of Technology, l’Université de Californie à Berkeley, l’université de Cambridge, l’ETH Zurich, l’Université technique de Munich (TUM), l’université hébraïque de Jérusalem, le CNRS, l’université de l’Illinois à Urbana-Champaign, et l’université Jiao Tong de Shanghai – sont hébergés par le campus CREATE, et collaborent avec l’université nationale de Singapour et l’université de technologie de Nanyang sur 14 programmes de recherche interdisciplinaire. Le CNRS est le premier organisme de recherche à rejoindre le campus CREATE.

Le CNRS ambitionne de mettre en place son premier grand projet de recherche d’ici 2021. D’ici là, le CNRS souhaite déposer des projets bilatéraux dans des domaines comme l’énergie, la biologie de synthèse, entre autres thématiques.

La création à Singapour de la première filiale étrangère du CNRS est également motivée par une volonté de transfert et de valorisation des technologies. Les programmes de recherche de CNRS@Create pourront être menés en partenariat avec le tissu industriel français à Singapour.

Dispositif interdisciplinaire, agile et réactif, CNRS@Create s’inscrit au cœur de la nouvelle stratégie internationale du CNRS.

photo du bâtiment
Campus CREATE, à Singapour. © CREATE

En savoir plus avec cet article.

  • 1. Avec notamment quatre International Research Laboratories (IRL) : Image & pervasive access Lab (CNRS/Université nationale de Singapour/Université Grenoble Alpes/A*Star/Institut Mines-Télécom) spécialisée en IA et cyber-sécurité ; CINTRA (CNRS/Thalès/Université technologique de Nanyang) spécialisé en nanotechnologies ; Majulab (CNRS/Université nationale de Singapour/Université technologique de Nanyang/Université Nice Sophia Antipolis/Sorbonne Université) spécialisé en physique ; Biomechanics of cellular contacts (CNRS/Université nationale de Singapour) spécialisé en biologie.

Contact

Véronique Etienne
Attachée de presse CNRS