Tumeurs cérébrales : le réseau lymphatique méningé ouvrirait une nouvelle piste thérapeutique

Biologie
Santé

Les glioblastomes sont les tumeurs cérébrales les plus fréquentes, dont le pronostic est souvent très défavorable. Une étude collaborative menée entre Jean-Léon Thomas, chercheur Inserm au sein de l’Institut du cerveau et de la moelle épinière (Inserm/CNRS/Sorbonne Université) et à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP, et Akiko Iwasaki (département d’immunologie, école de médecine de Yale aux États-Unis), a montré un rôle bénéfique du réseau vasculaire lymphatique méningé dans le traitement de ces tumeurs, à court et à plus long terme. Les résultats sont publiés dans la revue scientifique Nature.

Bibliographie

VEGF-C-driven lymphatic drainage enables brain tumor immunosurveillance . Eric Song, Tianyang Mao, Huiping Dong, Ligia Simoes Braga Boisserand, Salli Antila, Marcus Bosenberg, Kari Alitalo, Jean-Leon Thomas, Akiko Iwasaki. Nature, le 15 janvier 2020. DOI : https://www.nature.com/articles/s41586-019-1912-x

Contact

Thomas Jean Léon
Chercheur Inserm
CNRS - Bureau de Presse