Une protéine essentielle à la réplication du virus chikungunya identifiée

Biologie

Le chikungunya est une maladie infectieuse causée par un virus transmis à l’homme par les moustiques. Ce virus originaire d’Afrique a causé de récentes épidémies en Amérique, Asie, et dans l’Océan Indien, notamment sur l’Île de la Réunion. La maladie se caractérise par une forte fièvre et par des douleurs articulaires et musculaires intenses qui peuvent persister plusieurs mois. Les mécanismes de l’infection des cellules humaines par le virus chikungunya restent très mal compris. Sous la direction d’Ali Amara (Inserm, CNRS, Université de Paris) à l’Institut de Recherche de l’Hôpital Saint-Louis AP-HP, en collaboration avec l’équipe de Marc Lecuit (Institut Pasteur, département des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Necker-Enfants malades AP-HP et Université de Paris), des chercheurs ont identifié une protéine cruciale pour la réplication du virus dans ses cellules cibles. Ces travaux, publiés dans la revue Nature, ouvrent des perspectives thérapeutiques dans la lutte contre le chikungunya.

Bibliographie

FHL1 is a major host factor for chikungunya virus infection. Laurent Meertens, Mohamed Lamine Hafirassou, Therese Couderc, Lucie Bonnet-Madin, Vasiliya Kril,  Beate M. Kümmerer, Athena Labeau, Alexis Brugier, Etienne Simon-Loriere, Julien Burlaud-Gaillard, Cécile Doyen,  Laura Pezzi, Thibaud Goupil, Sophia Rafasse, Pierre-Olivier Vidalain, Anne Bertrand Legout, Lucie Gueneau,  Raul Juntas-Morales, Rabah Ben Yaou, Gisèle Bonne, Xavier de Lamballerie, Monsef Benkirane, Philippe Roingeard, Constance Delaugerre, Marc Lecuit & Ali Amara. Nature, le 25 septembre 2019. https://www.nature.com/articles/s41586-019-1578-4

 

Contact

Laurent Meertens
Chercheur Inserm
Ali Amara
Chercheur Inserm
Samira Techer
Assistante presse CNRS
Inserm
Presse Inserm