CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Conférences Jacques Monod
 Accueil CNRS > Conférences-colloques > Sciences humaines et sociales

Conférences-colloques

Sciences humaines et sociales

 


 



 

 

26 mai 2016, Paris (La Sorbonne)

Colloque : "Rencontres enseignement supérieur et protection sociale"

Dans le prolongement et l’approfondissement de la première rencontre Enseignement supérieur et protection sociale du 21 mai 2015, cette nouvelle édition vise à traiter, de deux sujets.

Dans un premier temps, il s’agit d’évaluer, pour la faire évoluer, la place que tient la protection sociale dans une série de formations générales. En effet, il apparaît que le recrutement dans les organismes de protection sociale pourrait s’appuyer de manière plus directe sur des parcours professionnalisants. D'où l'importance de faire coïncider les formations de l'enseignement supérieur avec les besoins professionnels. Quelle est donc la situation ? Quels sont les débouchés et les parcours professionnels des étudiants qui suivent aujourd’hui des enseignements de protection sociale ? Quels sont les besoins des organismes de protection sociale ? Quelles conclusions en tirer pour l’évolution des formations généralistes puis professionnalisantes dans le système universitaire?

Dans un deuxième temps, il s’agit de traiter à partir d’un état des lieux, des finalités de la recherche : quel équilibre entre les besoins du monde de la protection sociale et les besoins de formation des universités. Quelles conclusions en tirer sur les modalités d’organisation, et notamment de financement de la recherche en protection sociale. De l’avis général, ce financement est dispersé. Son organisation actuelle ne satisfait ni l’univers de la recherche, qui peut s’y perdre, ni celui des commanditaires qui souhaitent la réalisation de travaux plus en lien avec leurs préoccupations. Quelle meilleure organisation envisager ? Quels équilibres établir entre recherches fondamentales et appliquées ? Comment font d’autres pays ?

plusEn savoir plus

 

 

27 mai 2016, Rennes

Colloque : "Pratique de la donation-partage transgénérationnelle"

Selon le rapport de BPI France d'octobre 2015, consacré à la transmission d'entreprises, la France dénombre 1400 Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI) à capital familial dont 34 % ont des dirigeants de plus de 60 ans. Un nombre important d'associés d'entreprises familiales devra donc mettre en œuvre leur transmission dans les dix prochaines années. Les transmissions d'entreprises familiales bénéficient de deux régimes de faveur qui peuvent, parfois, être combinés : - La loi DUTREIL qui permet un cadre fiscal favorable à la transmission à titre gratuit, par une exonération conditionnelle de 75 % de la base d'imposition, - La technique des donations-partages transgénérationnelles issue de la loi sur les successions du 23 juin 2006 qui, comme leur nom l'indique, permet un saut de génération. La combinaison de ces deux techniques est mise en œuvre lorsqu'une donation-partage ayant bénéficié du régime de la loi DUTREIL est réincorporée à la masse d'une donation-partage transgénérationnelle, lors de laquelle les petits-enfants des donateurs viennent aux droits des enfants donataires originels. La technique de la réincorporation suivie d'un changement d'attribution des biens donnés au sein de chaque souche bénéficie, par ailleurs, d'un régime fiscal favorable tendant à neutraliser, par un système d'imputation, les droits payés en amont ou à ne percevoir que le seul droit de partage de 2,5 % lors du glissement des biens donnés vers les petits-enfants. Les mesures favorables sont à mettre en perspective avec la valeur souvent très importante des ETI familiales et le taux maximal de 45 % des droits de mutation à titre gratuit, qui peuvent remettre en cause leur pérennité. La maîtrise juridique de la technique de la réincorporation, au sein d'une donation-partage transgénérationnelle, constitue donc un enjeu majeur en matière de transmission familiale d'entreprises.

plusEn savoir plus

 

 

Du 8 au 9 juin 2016, Paris

14ème colloque international de l'Institut des Amériques - L'Asie et les Amériques aujourd'hui

Ce colloque interdisciplinaire s’intéressera aux rapports commerciaux, culturels, géopolitiques et scientifiques entre l’Asie et les Amériques. Si l’attention tend actuellement à se focaliser sur la Chine, d’autres acteurs asiatiques sont présents dans l’ensemble de la région, historiquement - Japon, Corée du Sud, Taïwan (présent en Amérique Centrale) – ou depuis une date plus récente – Inde,…. Les Etats américains mènent des actions conjointes visant à consolider leurs liens économiques avec l'Asie, comme l’attestent les négociations entamées par l’Alliance du Pacifique (Colombie, Chili, Pérou, Mexique) avec l’ASEAN en vue d’établir un traité de libre-échange.

plusEn savoir plus

 

 

 

24 et 25 novembre 2016, Paris 16 ème (Siège du CNRS)

Colloque " De l'ethnologie à la préhistoire ou l'édification d'une sociologie générale" (En Hommage à Alain Testart)

L'anthropologue Alain Testart a laissé une oeuvre considérable – plus d'une quinzaine d'ouvrages publiés - et des Principes de sociologie générale encore inédits. Partant d'un travail anthropologique relativement classique, basé sur l'ethnographie australienne, il a abordé au fur et à mesure de ses publications des questions ayant trait à un grand nombre de sociétés. Si le comparatisme est depuis toujours une des composantes essentielles de l'anthropologie sociale, alors Alain Testart l'a mis en pratique comme rarement anthropologue le fit. Renouant avec la notion d'évolution, tout en se démarquant d'un évolutionnisme spéculatif du XIXe siècle et du néo-évolutionnisme américain du XXe siècle, il en vint finalement à jeter de nombreuses passerelles entre l'anthropologie, l'archéologie et l'histoire. Porteur d'un projet général sur les sociétés, il a renouvelé la réflexion sur la place de l'économie, du politique, du juridique, du religieux et des rapports sociaux. Son oeuvre appelle encore de nos jours à des réflexions interdisciplinaires sur l'esclavage, l'État, la violence, les chasseurs-cueilleurs, la classification des sociétés ou les échanges, pour ne citer que ces thèmes. L'oeuvre de cet anthropologue invite au questionnement et à la poursuite de sa réflexion. C'est pourquoi la tenue d'un colloque pluridisciplinaire est nécessaire pour mieux délimiter l'héritage scientifique légué par Alain Testart. C'est avant tout l'aspect précurseur de son oeuvre à travers ses problématiques, ses recherches, ses résultats que les participants à ce colloque souhaitent mettre en évidence. Au constat désabusé laissant entendre que les sciences sociales seraient condamnées à rester dans l'antichambre de la science, A. Testart a montré au contraire que ces sciences ont vocation à être des sciences à part entière pour peu que le chercheur s'en donne les moyens méthodologiques et épistémologiques. Le flambeau est tombé trop tôt à terre, il importe de s'en saisir et d'en faire vivre la flamme.

plusProgramme à venir

plusEn savoir plus (pdf)

 

 

 

Du 10 au 12 Juillet 2017, Montpellier

14ème Congrès National de l'AFSP

Le prochain congrès national de science politique se tiendra du 10 au 12 juillet 2017 à Montpellier avec pour partenaires l'Université de Montpellier, le CEPEL et le CIRAD.

plusEn savoir plus

plusCommuniqué de presse

 

 

 

 

 

 

 

Mars 2015

Barre d'outils Imprimer Accueil Contact Crédits