CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Conférences Jacques Monod
 Accueil CNRS > Conférences-colloques > Sciences humaines et sociales

Conférences-colloques

Sciences humaines et sociales

 


 



 

 

Du 19 au 30 juin 2017, Aix-en-Provence

2ème édition de l'Ecole d'été sur la pratique des droits humains

Aix-Marseille Université (Clinique doctorale de droit international des droits de l’homme –
Faculté de droit et de science politique d’Aix-en-Provence) organise la deuxième édition de
l’Ecole d'été sur la pratique des droits humains qui se tiendra à la Faculté de droit d'Aixen-
Provence, du lundi 19 juin au vendredi 30 juin 2017, sous la direction scientifique de
Madame Hélène Tigroudja, Professeure à l’Université Aix-Marseille.
Cette formation intensive prenant la forme d’une école d’été est consacrée à la pratique du
droit international des droits de l’homme. Elle vise à offrir une formation intensive, pluraliste,
dynamique et interactive centrée sur le droit international des droits de l’homme en action.
Fondée sur les méthodes de cliniques juridiques spécialisées, elle a pour finalité de former
les participants à la maîtrise des outils indispensables à la pratique, la défense et la
promotion de ces droits, des valeurs humanistes et de la justice globale.
Ce programme intensif de formation à la pratique des droits humains s’adresse aux étudiants
de 3e cycle (Master 1 et Master 2), aux doctorants, aux professionnels du droit, aux avocats,
et aux membres d’Organisations internationales et d’ONG. Il est particulièrement adapté à
un perfectionnement de la pratique des droits humains. Des prérequis en droit international
public, droit international des droits de l’homme, droit humanitaire, droit des réfugiés et/ou en
droit international pénal sont indispensables pour pouvoir participer utilement et activement à
l’Ecole d’été.

INSCRIPTIONS A PARTIR DU 1ER NOVEMBRE 2016 :

Les inscriptions seront ouvertes à partir du 1er novembre 2016. Pour garantir la qualité de la formation et assurer un suivi personnalisé des participants, les places sont limitées, et les inscriptions seront clôturées dès que le nombre maximal d'inscrits est atteint (45 places).

plusEn savoir plus

 

 

21 et 22 novembre 2016, Paris

Colloque international "Post-Soviet Dis-Integration and Dis-Connection"

Organisé à l’occasion de la date anniversaire des vingt-cinq ans de la dissolution de l’Union soviétique, ce colloque international a pour objectif de questionner de manière transversale les conséquences de cet événement géopolitique majeur, à travers un prisme inédit : les logiques d’intégration/désintégration et de connexion/déconnexion. Il s’agira de comprendre ces mécanismes dans leurs manifestations sociétale, normative, linguistique, régionale, interétatique, etc. Ces couples conceptuels permettent d’analyser les défis, les processus de transformation et les choix politiques sur l’espace couvrant l’ensemble des quinze républiques post-soviétiques.
Le colloque propose de répondre à une question générale : comment les choix politiques et les nécessités économiques façonnent-ils les rapprochements, les divergences ou les fractures au sein de l’ancien espace soviétique ? Les croisements disciplinaires seraient ici particulièrement féconds.)

plusEn savoir plus

 

 

21 au 23 novembre 2016, Lille

Colloque "DHnord 2016 - Humanités numériques: théories, débats, approches critiques"

Ola MESHS organise la troisième édition de DHnord. DHnord2016 souhaite interroger l'évolution des champs théoriques et les conditions actuelles de la recherche et de l'enseignement dans le domaine des Digital Humanities. L'édition de cette année est organisée en partenariat avec la Maison des sciences de l'homme en Bretagne (MSHB), la Plateforme universitaire de données de Lillel'École doctorale SHS de l'université de Lille, le laboratoire Alithila et le projet ANR CHispa (Création d'outils pour l'exploitation numérique de corpus de manuscrits hispaniques).

plusEn savoir plus

 

 

22 et 23 novembre 2016, Paris (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3)

Colloque international "Puissances du végétal / Cinéma animiste et anthropologie de la vie"

Au début du XXème siècle, critiques et cinéastes s'émerveillent devant des films scientifiques qui dévoilent à l'écran la vie imperceptible des plantes. Grâce aux ressources expressives propres au cinéma, comme l'accéléré ou le gros plan, des pousses transpercent le sol en quelques secondes, des tiges se hissent fiévreusement vers la lumière et des fleurs éclosent en un clin d'oeil. Le liseron danse, le passiflore s'agite et la médéole tournoie : autrement dit, le végétal s'anime. Que ce soit en France ou en Allemagne, le spectacle formidable des herbiers cinématographiques surgit alors comme une révélation, confirmant, au passage, la portée heuristique des images filmiques. Mais au-delà de l'élargissement sans précédent du domaine du visible, le génie du cinéma est aussi de bouleverser les frontières du vivant. En partant de la discussion fondatrice autour des « herbiers cinématographiques » des années 1920 et 1930 et de la dimension animiste du cinéma, l'objectif de ce colloque est à la fois d'enquêter sur les puissances du végétal dans le domaine du cinéma et des études visuelles et d'interroger les définitions du vivant et les complexités concernant sa théorisation. Dans le cadre de la réflexion contemporaine qui se déploie autour de la vie et du vivant, dans les sciences de la nature comme en anthropologie et en philosophie, il sera en particulier intéressant de s'interroger sur la diversité des processus vitaux que les végétaux donnent à voir. Pendant longtemps, l'absence de mouvement (relative d'ailleurs) a conduit à considérer les végétaux comme des êtres vivants inférieurs par rapport aux animaux. En réalité, il se révèle plus fécond de repenser le mouvement dans une perspective élargie, notamment pour porter le regard sur la complexité de l'autoorganisation des organismes et des populations dont fait preuve le monde végétal. Ces deux journées de débats proposent ainsi faire circuler la parole entre ces différentes domaines : études cinématographiques et visuelles, esthétique et philosophie, anthropologie de la vie et du vivant.

plusEn savoir plus

 

 

23 et 24 novembre 2016, Paris (CEVIPOF)

Colloque "La réception de Malraux aujourd'hui"

Qu'en est-il quarante ans après la disparition d'André Malraux ? C'est ce que ce « colloque-anniversaire » se propose d'étudier. Quarante ans, en effet, c'est une période assez longue pour que nombre des facteurs susceptibles d'expliquer, voire de justifier, le malentendu puissent s'être estompés, tandis que d'autres, favorables à une meilleure compréhension ou acceptation de l'œuvre et des choix, ont pu apparaître. D'ailleurs, le seul passage du temps, indépendamment des évolutions qui ont eu lieu, « métamorphose » (pour reprendre un terme fondamental de Malraux) un écrivain et son œuvre suffisamment pour que l'on s'attende à des transformations, qu'on y réfléchisse et que, si elles ne paraissent pas « satisfaisantes », l'on s'interroge sur les voies et moyens de les corriger. Le colloque, organisé par le CEVIPOF et les AIAM (Amitiés internationales André Malraux), se tiendra au CEVIPOF (98 rue de l'Université, Paris 7ème) les 23 et 24 novembre 2016. A la fin de la première journée, un cocktail sera offert aux participants. Le Colloque pourrait être conclu par la Ministre de la Culture et de la Communication. Les intervenants sont des intellectuels, des chercheurs, des universitaires, des écrivains, des témoins. Nous prévoyons aussi une intervention de l'assistance et réservons donc une place importante aux discussions.

plusEn savoir plus

 

 

24 et 25 novembre 2016, Cachan (École normale supérieure ).

Colloque "La fabrique de l’aumônerie musulmane des prisons"

Dans un contexte où l’on s’interroge sur le rôle que les aumôniers peuvent tenir dans la lutte contre les dérives vers l’extrémisme violent en prison, l’objectif de ce colloque est de faire le point sur la manière dont, en France et dans d’autres pays, les acteurs musulmans s’approprient cette institution, étrangère à leur tradition religieuse. En quoi les politiques publiques de lutte contre la radicalisation carcérale accélèrent-elles l’institutionnalisation d’une aumônerie musulmane des prisons ? En quoi la compliquent-elles également ? Le colloque est organisé par Céline Béraud (EHESS, Centre d’études en sciences sociales du religieux) et Claire de Galembert (CNRS, Institut des sciences sociales du politiques, ENS Cachan) dans le cadre d’une recherche « post-attentats » financée par le CNRS.

plusEn savoir plus

 

 

24 et 25 novembre 2016, Paris (École normale supérieure)

Colloque international " Du jansénisme au modernisme : La Bulle Auctorem fidei (1794), pivot du magistère romain ?"

Colloque international organisé par Jean-Baptiste Amadieu et Simon Icard, en partenariat avec République des Savoirs (USR3608), le Laboratoire d’Études sur les Monothéismes et le Labex TransferS.
Placée entre la Constitution civile du clergé et le Concordat, Auctorem fidei avait toute la palette pour colorer le crépuscule de la querelle janséniste, pour lui donner son aspect « fin de siècle ». Même si l’on défend la conception couramment reçue d’un jansénisme du xviiie siècle, né de la contestation de l’Unigenitus et symboliquement clos par cette bulle de 1794, on peut s’interroger sur le pôle habituellement placé en 1713. Auctorem fidei n’est-elle que la réplique, au sens sismique du terme, du « choc » de l’Unigenitus ?
Auctorem fidei dépasse aussi la simple question du jansénisme, notamment en raison de la postérité qu’a connue ce texte. Les interprètes romains ou ultramontains ont conféré à cette condamnation une autorité durable et une portée plus générale que les circonstances ponctuelles de sa rédaction. En 1850, le futur cardinal Villecourt, polémiste intransigeant, traduit et diffuse le texte de l’autre côté des Alpes. Philippe Boutry montre ainsi que la Bulle quitte alors le domaine strict de la querelle janséniste pour apparaître comme « le « chaînon manquant » entre les textes pontificaux du xviiie siècle et l’encyclique Mirari vos » de Grégoire XVI portant condamnation des thèses de Lamennais, en particulier de l’indifférentisme.
Aussi ce document souvent ignoré représente-t-il « un tournant fondamental dans l’élaboration de la théologie intransigeante du premier xixe siècle ». Auctorem fidei remet en cause une périodisation trop clivée entre l’obsession du jansénisme (xviie et xviiie siècles) et la traque du relativisme et du modernisme (xixe et xxe siècles) ; la Bulle peut apparaître comme un document de transition.

plusEn savoir plus

 

 

24 et 25 novembre 2016, Paris

Colloque " Patrimoine et patrimonialisation du cinéma depuis les années 1960"

Les formes et les manifestations du patrimoine cinématographique ont fortement évolué depuis les années 1960. Si de nouveaux publics ont découvert autrement les films « anciens » et ont inventé des pratiques inédites de visionnement, cette évolution amène aujourd'hui les cinémathèques et archives du film, généralement considérées comme des musées pour le cinéma, à s'interroger sur leur identité et les frontières de leur activité. En étudiant la mutation des lieux, des supports, des acteurs, des pratiques, qui s'est opérée depuis cinquante ans, il s'agira de dresser un état des lieux de la réflexion sur ces enjeux de patrimonialisation jusqu'à l'ère du tout-numérique et de la dissémination des écrans, tout en s'inscrivant dans un panorama international qui ménage un important espace aux récits historiques et aux pratiques de pays où archives et cinémathèques jouent un rôle important.

plusEn savoir plus

 

 

24 et 25 novembre 2016, Paris 16 ème (Siège du CNRS)

Colloque " De l'ethnologie à la préhistoire ou l'édification d'une sociologie générale" (En Hommage à Alain Testart)

La participation est gratuite mais l’inscription est impérative. Inscription sur le site officiel dAlain Testart : http://www.alaintestart.com

Décédé en 2013, l’anthropologue Alain Testart a laissé une oeuvre considérable – plus d’une quinzained’ouvrages publiés − et des Principes de sociologie générale encore inédits.
Partant d’un travail anthropologique relativement classique, basé sur l’ethnographie australienne, il aabordé au fur et à mesure de ses publications des questions ayant trait à un grand nombre de sociétés. Si le comparatisme est depuis toujours une des composantes essentielles de l’anthropologie sociale, alors Alain Testart l’a mis en pratique comme rarement anthropologue le fit. Renouant avec la notion d’évolution, tout en se démarquant d’un évolutionnisme spéculatif du XIXe siècle et du néo-évolutionnisme
américain du XXe siècle, il en vint finalement à jeter de nombreuses passerelles entre l’anthropologie, l’archéologie et l’histoire. Porteur d’un projet général sur les sociétés, il a renouvelé la réflexion sur la place de l’économie, du politique, du juridique, du religieux et des rapports sociaux. Son oeuvre appelle encore de nos jours à des réflexions interdisciplinaires sur l’esclavage, l’État, la violence, les chasseurs cueilleurs, la classification des sociétés ou les échanges, pour ne citer que ces thèmes. L’oeuvre de cet anthropologue invite au questionnement et à la poursuite de sa démarche. C’est pourquoi la tenue d’un colloque pluridisciplinaire est nécessaire pour mieux délimiter l’héritage scientifique
légué par Alain Testart. C’est l’aspect précurseur de son oeuvre à travers ses problématiques, ses recherches, ses résultats que les participants à ce colloque souhaitent mettre en évidence. Au constat désabusé laissant entendre que les sciences sociales seraient condamnées à rester dans l’antichambre de la science, A. Testart a montré au contraire que celles-ci ont vocation à être des sciences à part entière pour peu que le chercheur s’en donne les moyens méthodologiques et épistémologiques. Le flambeau est tombé trop tôt à terre, il importe de s’en saisir et d’en faire vivre la flamme.

plusEn savoir plus

 

 

25 et 26 novembre 2016, Paris

Colloque international " La scène punk en France (1976-2016): quarante ans d'histoire."

Ce colloque international et interdisciplinaire, qui s’inscrit dans le cadre du programme de recherche PIND (Punk is not dead. Une histoire de la scène punk en France, 1976-2016), soutenu par l’ANR, a pour but de revisiter la pertinence des périodisations et des ruptures qui définissent et organisent quarante ans de scène punk en France, de dépasser le spectre d’un phénomène réduit à l’évidence culturelle anglo-américaine, et d’étudier comment s’élaborent et se négocient les frontières entre une culture hégémonique et une culture restreinte de la subversion.

plusEn savoir plus

 

 

1er et 2 décembre 2016, Paris (École nationale supérieure d'architecture de Paris-Belleville )

Colloque international " Inventer le Grand Paris "

Quatrième temps du programme pluriannuel sur l’histoire du Grand Paris, le colloque international mobilise, dans une perspective transnationale et interdisciplinaire, les connaissances de la recherche urbaine. Il s’inscrit dans la continuité des trois précédents colloques réunis à la Cité de l’architecture et du patrimoine et au Petit Palais en 2013, 2014 et 2015. Ces journées d’études et de débats avaient mis en lumière les premiers projets d’aménagement et d’organisation du Grand Paris du début du XXe siècle aux années Delouvrier.
Le colloque de 2016 couvre le temps présent du Grand Paris, de la fin des années 1960 aux débuts du XXIe siècle. Il met en perspective l’histoire de la région Île-de-France entre la réalisation des principales mesures du Schéma directeur de 1965 (RER, Villes nouvelles, grandes infrastructures périurbaines, politiques d’équipement et d’assainissement) et l’émergence des problématiques propres à notre temps (gouvernance métropolitaine, renouvellement urbain, ville durable, etc.). Il réunit des chercheurs venus de plusieurs pays pour évoquer, dans une perspective comparée les tournants de la planification et de la production urbaines, la circulation des modèles et l’aménagement des grandes métropoles. Les communications interrogeront également l’actualité de la région parisienne pour mieux saisir les enjeux urbains, sociaux, politiques et économiques de la construction des métropoles.

plusEn savoir plus

 

 

1er et 2 décembre 2016, Grenoble (World Trade Center)

Colloque international "What's new in the economics of innovation? Theory, empirics and public policy"

In line with the previous conference, organized by GAEL in Grenoble in 2013, on ”Product differentiation and innovation on related markets”, the main objective of this event is to discuss the most recent scientific contributions in the field of economics of innovation. This new conference will bring together the economics of innovation research community and invites contributions in a wide range of topics underlying this research field with particular focus on themes such as:
Scientific, technological and innovation policies, 
Markets for technology,
Intellectual property,
Innovation and Energy,
Innovation networks and R&D collaboration,
Geography of innovation,
User innovation and open source,
Environmental innovation,
Research funding.
The conference welcomes theoretical as well as applied approaches which highlight policy decisions.

plusEn savoir plus

 

 

5 décembre 2016, Paris 16 ème (Siège du CNRS)

Colloque "Modélisation : succès et limites" - Présentation

Les modèles ont envahi la pratique scientifique. Ils sont aussi des objets technologiques, ils sont entrés dans la vie de tous les jours et sont même l'objet d'une économie en pleine expansion (vente de modèles et de prestations). Au-delà de la science, notre vie quotidienne est concernée : santé, prévisions météorologiques, fluctuations des marchés financiers, multiples contrôles des systèmes techniques, réalisations architecturales, aménagement et gestion des territoires,… La mise en œuvre informatique a multiplié les utilisations et les impacts des modèles. Cependant, si les questions relatives aux incertitudes, à la formulation des problèmes et à l'interprétation des résultats, ainsi qu'aux limites pratiques et théoriques de l'utilisation des modèles sont bien abordées, elles ne le sont pas toujours de façon pertinente et efficace. Sans oublier qu'au-delà des aspects opérationnels, le modèle est aussi un outil conceptuel dans la pratique scientifique et dans le développement technologique. L'objectif de ce colloque est de faire le point sur les développements récents, les succès et les limites de la modélisation en les illustrant par des exemples dans divers secteurs scientifiques et technologiques : industrie, agriculture, santé, environnement, science du numérique, économie, …

Date limite des inscriptions : 25 novembre 2016

plusEn savoir plus

 

 

6 décembre 2016, Paris 16 ème (Siège du CNRS)

Colloque "Comment réparer l'homme élastique ? - Des sciences fondamentales à la chirurgie de demain"

Le nouveau concept d’« homme élastique » fait référence à l’importance des propriétés élastiques des tissus et organes sur leur comportement biologique, physique et mécanobiologique. Il conduit à des émergences scientifiques importantes ayant des conséquences potentielles jusque dans les applications cliniques.
La réparation de cet homme élastique apparaît alors sous un jour nouveau où les sciences de l’ingénierie jouent un rôle majeur. Par exemple, l’espace encore trop peu exploré entre une vision discrète (cellulaire, intracellulaire) et la vision continue du modélisateur ou de la simulation est un frein à la possibilité de prévoir les propriétés biologiques dans le cadre d’une réparation ou d’une opération chirurgicale.
Les propriétés élastiques des tissus vivants diminuent avec le vieillissement et sont importantes à connaître à toutes les échelles afin de comprendre, réparer, remplacer, opérer. On sait par exemple qu’une tumeur n’a pas la même élasticité qu’un tissu sain, et peut être détectée ainsi. Pour régénérer la peau d’un grand brûlé, le secret de son élasticité doit être étudié avec la plus grande précision. Si l’on veut simuler les déformations d’un organe en temps réel afin d’aider le chirurgien lors d’une opération, là encore, rien n’est possible sans la parfaite connaissance des propriétés élastiques des tissus et leur modélisation, de l’échelle de la protéine en passant par les organites intracellulaires à celui de l’organe complet.
Le colloque se focalisera principalement sur les tissus élastiques humains (os, peau, vaisseaux, ligaments, organes), leurs rôles de liant entre les sciences fondamentales et les applications cliniques. À travers plusieurs exemples d’applications, le colloque aura pour but d’identifier des outils et concepts nécessaires pour faire progresser les technologies pour la santé.
Un colloque animé par le CNRS (Institut des sciences de l’ingénierie et des systèmes, INSIS) et l’Académie des technologies, avec la participation de l’ITMO (instituts thématiques multi-organismes) technologies pour la santé de l’Alliance Aviesan.

Entrée libre sur inscription (jusqu'au 28 novembre)

plusEn savoir plus

 

Du 10 au 12 Juillet 2017, Montpellier

14ème Congrès National de l'AFSP

Le prochain congrès national de science politique se tiendra du 10 au 12 juillet 2017 à Montpellier avec pour partenaires l'Université de Montpellier, le CEPEL et le CIRAD.

plusEn savoir plus

plusCommuniqué de presse

 

 

 

 

 

 

 

Novembre 2016

Barre d'outils Imprimer Accueil Contact Crédits