Comité national / accueil

Instance collective composée du conseil scientifique, des conseils scientifiques d'institut, des sections spécialisées dans chacune des disciplines, et des commissions interdisciplinaires, le Comité national de la recherche scientifique (CoNRS) joue un rôle essentiel dans la vie scientifique française.
Représentants de la communauté scientifique, ses membres exercent leur compétence en s'impliquant dans la mission fondamentale du CNRS : "identifier, effectuer ou faire effectuer, seul ou avec ses partenaires, toutes recherches présentant un intérêt pour l'avancement de la science ainsi que pour le progrès économique, social et culturel du pays".

Grâce aux travaux de ses instances (environ 20 000 dossiers traités par an), il contribue à l'élaboration de la politique scientifique de l'établissement, procède à l'analyse de la conjoncture et de ses perspectives, et participe au recrutement et au suivi de la carrière des chercheurs et de l'activité des unités de recherche.

Actualités

Conclusions de la session extraordinaire des instances du Comité national de la recherche scientifique

Propositions sur l'emploi scientifique du Comité National de la recherche scientifique : texte adopté le 11 juin 2014

Ces propositions ont été élaborées et adoptées le mercredi 11 juin 2014 par le CoNRS, réuni en session extraordinaire. Cette session visait à alerter les pouvoirs publics et la société civile sur les dangers que les perspectives actuelles en matière d'emploi scientifique, particulièrement sombres, font courir à la recherche française. Après avoir écouté des interventions venues de toutes les composantes de l’ESR, et après avoir discuté les analyses et les propositions préparées par le comité d’organisation de la journée (cf lien ci-dessous), les centaines de membres du CoNRS présents à cette réunion sont parvenus aux conclusions suivantes :

La politique d’emploi scientifique menée par le gouvernement et par ses prédécesseurs mène à une véritable stérilisation de notre potentiel de recherche pour les années à venir : elle sacrifie une génération de jeunes chercheurs, elle décourage l’ensemble de la communauté scientifique et elle commence à dissuader les plus jeunes de se consacrer à la recherche.

Cette politique n'est pas la conséquence de la crise, elle est le résultat de choix politiques.

Une autre politique est possible, même sans modification de l'équilibre budgétaire. Le budget actuellement consacré à l’enseignement supérieur et la recherche est gaspillé, alors qu’il pourrait être utilisé efficacement pour financer un plan pluriannuel ambitieux pour l'emploi dans les universités et les organismes de recherche. Ce plan doit être accompagné d’une vraie politique d’incitation à l’emploi des docteurs dans le secteur privé.

La journée a été diffusée par la wikiradio du CNRS. Vous pouvez écouter les débats à : http://wikiradio.cnrs.fr/channel/1_Wikiradio_CNRS#podcast

Consulter l'ordre du jour

Consulter les présentations de la journée:

Diaporama du comité d'oganisation sur la crise de l'emploi scientifique

Karine Delaunay, membre de la délégation permanente de la Commission scientifique sectorielle de l’IRD
Dominique Faudot, présidente de la commission permanente du Conseil national des universités
Françoise Rédini, vice-présidente du Conseil scientifique de l’INSERM
Jean-Loup Salzmann, président de la Conférence des présidents d’université :
http://www.cpu.fr/actualité/intervention-de-jean-loup-salzmann-au-conrs/
Laure Villate, représentante des chercheurs précaire
Jesús Ricote, deputy vice-président for internationalization, Consejo Superior de Investigaciones Cientificas (intervention en anglais)Henri Sterdyniak, économiste à l’Observatoire français des conjonctures économiques
Josiane Tack, élue IT au Conseil d’administration du CNRS

 


Session de printemps 2014 :

Le calendrier de la session de printemps 2014 est en ligne.


Session d'automne 2014 :

Le calendrier de la session d'automne 2014 est en ligne.


Mandat 2012-2016 :

Les informations sur les sections et CID du Comité national de la Recherche scientifique sont désormais disponibles.

 

En ce moment

-remplacement de membres des sections - siège vacant

-remplacement de membres des CID - siège vacant

ATTENTION : limite de réception des candidatures fixée au 21 novembre 2014 à 18h00.

La mission pour la place des femmes au CNRS en collaboration avec le SGCN et la DRH a mis en place une série de fiches statistiques relatives à la représentation féminine au sein des sections et CID. Ces fiches sont accessibles sur le site de la mission.

 
accès aux outils

e-valuation