Le CNRS signe une convention quinquennale avec CY Cergy Paris Université

CNRS

En novembre 2020, le CNRS a signé une convention de partenariat pour la période 2020-2024 avec la nouvelle université CY Cergy Paris Université.

« Cette convention a ceci de particulier qu’elle concrétise une collaboration de longue date avec un partenaire nouveau », assure Antoine Petit, président-directeur général du CNRS, lors de la signature d’une convention de partenariat entre le CNRS et CY Cergy Paris Université. Cette signature fait en effet suite aux précédentes conventions signées depuis 2006 avec l’Université de Cergy-Pontoise, mais avec un périmètre élargi.

« La présence active du CNRS au sein de la dynamique que nous portons est essentielle pour nous. », renchérit François Germinet, président de CY Cergy Paris Université. « Cela renforce les collaborations déjà acquises et permet d’en entrevoir de nouvelles, comme la récente unité mixte HERITAGES, ou encore des développements possibles vers l’ESSEC et Singapour. »

Créée au 1er janvier 2020, la nouvelle université CY Cergy Paris Université (CY) est issue de la fusion de l’Université de Cergy-Pontoise, de l’école dingénieur EISTI et de l’ancienne COMUe Paris Seine. L’ESSEC y est associée par décret et intègre sa gouvernance. L’université intègre aussi deux établissements composantes, l’École pratique de service social et l’Institut libre d’éducation physique supérieur, et elle pilote la politique de site dénommée « CY Alliance », qui rassemble 9 autres écoles. CY est porteur de lI-SITE1 « CY Initiative » ainsi que de plusieurs instruments du Programme Investissements d’Avenir (PIA) dont le CNRS est partenaire, comme l’ÉquipEx PATRIMEX2 dédié aux patrimoines matériels, l’École universitaire de recherche « Humanités, création et patrimoine » et deux LabEx, MME-DII et PATRIMA. Ces derniers ont permis de renforcer les collaborations entre différents laboratoires de CY ainsi qu’avec de nombreux établissements franciliens.

Le partenariat scientifique couvre un spectre « resserré mais de qualité » autour de 10 unités de recherche communes, principalement en sciences humaines et sociales, mathématiques, physique, astrophysique et sciences de l’information. Il concerne 208 personnels de recherche et 84 personnels de soutien à la recherche – soit plus de 20 millions d’euros de masse salariale. CY et le CNRS ont attribué une dotation de plus d’un million d’euros en 2019 aux unités communes.

Ce partenariat repose plus précisément sur cinq axes de recherche communs au CNRS et à CY Cergy Paris Université :

  • Modélisation des dynamiques et des interactions, gestion des risques

Cœur du partenariat CNRS/CY, cet axe multidisciplinaire regroupe trois unités implantées à 100 % à Cergy et associe des économistes, des mathématiciens et des physiciens sur des projets de modélisation théorique et appliquée.

  • Matériaux, molécules, bio-ingénierie

Les activités de recherche s’inscrivent dans la chimie physique et analytique, avec une expertise s’étendant de la physique à la biologie, visant à répondre à des enjeux importants du vivant, ainsi que dans la chimie des peptides. Une activité de recherche en sciences du patrimoine culturel dans le cadre du LabEx PATRIMA est également développée au sein de ce pôle.

  • Technologies et systèmes d’information

Cet axe recouvre des activités en recherche théorique et expérimentale pour la conception de systèmes complexes ou de systèmes intelligents, avec la santé et les télécommunications comme domaines privilégiés d'application.

  • Normes sociales, politiques, dynamiques des territoires

La recherche regroupe ici sociologie, science politique et histoire, et se spécialise sur les questions de déviances, de sécurité et de justice pénale.

  • Patrimoines, création et transmission des savoirs, éducation, humanités

Cet axe repose sur le LabEx PATRIMA, dédié à la préservation et à la restauration du patrimoine culturel, l’ÉquipEx PATRIMEX, ainsi qu’une unité de recherche nouvellement créée au 1er janvier 2021 (en cotutelle également avec le Ministère de la Culture), Héritages : Patrimoine(s), Culture(s), Création(s), qui s’articule avec l’École universitaire de recherche « Humanités, création et patrimoine ».

  • 1. Les initiatives Science-Innovation-Territoires-Économie sont une action du Programme investissements d’avenir (PIA) de l’État pour créer des ensembles pluridisciplinaires d'enseignement supérieur et de recherche de rang mondial.
  • 2. PATrimoines matériels : Réseau d’Instrumentation Multisites Expérimental.