Des capteurs chimiques miniaturisés pour surveiller le fonctionnement du cerveau

Biologie

Une équipe de chercheurs Inserm et CNRS a réussi à développer des capteurs chimiques de nouvelle génération pour surveiller le métabolisme du cerveau, notamment lors d’accidents vasculaires cérébraux, de traumas ou de crises épileptiques. D’une taille inférieure à 15 µm, ces outils permettent de suivre ce qui se passe dans le cerveau en minimisant les lésions du tissu nerveux afin d’obtenir des données beaucoup plus fiables et représentatives des échanges neurochimiques. Ces travaux ont été publiés dans la revue ACS Central Science.

Bibliographie

Minimally Invasive Microelectrode Biosensors Based on Platinized Carbon Fibers for In Vivo Brain Monitoring. Charles Chatard, Andrei Sabac, Laura Moreno-Velasquez, Anne Meiller, and Stephane Marinesco, ACS Central Science. doi: https://pubs.acs.org/doi/abs/10.1021/acscentsci.8b00797

Contact

Samira Techer
Assistante presse CNRS
Inserm
Presse Inserm