Des nano-fougères de Zinc capables de recycler le CO2

Chimie
Energie

Une équipe de scientifiques dont le Professeur Marc Fontecave, et ses collaborateurs Sarah Lamaison et David Wakerley, du Laboratoire de chimie des processus biologiques (Collège de France/CNRS)1vient de mettre au point des catalyseurs permettant de réduire le CO2à une vitesse record pour des systèmes principalement à base de métaux non-nobles. Cette avancée fait l’objet d’une publication dans la revue américaine Joule.

  • 1. Autres laboratoires impliqués : Laboratoire de réactivité de surface (LRS, CNRS/Sorbonne Université), Institut des matériaux de Paris Centre (IMPC, CNRS/Sorbonne Université/ESPCI Paris), Chimie du solide et de l'énergie (CSE, Sorbonne Université/Collège de France/CNRS), Institut de recherche de chimie Paris (IRCP, CNRS/Chimie ParisTech) et Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie (IMPMC, CNRS/MNHN/Sorbonne Université).
Bibliographie

High-Current-Density CO2-to-CO Electroreduction on Ag-Alloyed Zn Dendrites at Elevated Pressure
Sarah Lamaison, David Wakerley, Juliette Blanchard, David Montero, Gwenaëlle Rousse, Dimitri Mercier, Philippe Marcus, Dario Taverna, Domitille Giaume, Victor Mougel, Marc Fontecave.
Joule, 7 janvier 2020, DOI:https://doi.org/10.1016/j.joule.2019.11.014

 

Contact

Guillaume Kasperski
Chargé de mission relations presse – Collège de France
Samira Techer
Assistante presse CNRS