© D. Peloso, Ipso Facto scoop. Marseille / P. Poveda, Centre Camille Jullian, CNRS, Aix Marseille Université.

Des navires du port antique de Rome reconstitués en 3D

Archéologie
Numérique

L’aéroport de Rome à Fiumicino, en Italie, est bien connu pour son trafic aérien. Pourtant, il y a 2 000 ans, cette zone était remplie… de bateaux. La mer atteignait en effet cette région et l’antique port de Rome se situait à quelques encablures. A l’occasion de l’ouverture d’un nouveau musée sur le site, Giulia Boetto, chercheuse du CNRS au Centre Camille Jullian (CNRS/Aix-Marseille Université), a coordonné le travail de reconstitution tridimensionnelle de trois bateaux en bois retrouvés à Fiumicino. Ces navires, utilisés entre le IIème et le début du Vème siècle après J.-C., ont ensuite été délaissés car devenus trop vétustes. Ils se sont alors retrouvés couverts d’une couche de sédiments et se sont imbibés d’eau. De telles conditions, à l’abri de l’oxygène, ont permis au bois de se conserver jusqu’au jour de leur découverte il y a presque 60 ans. Récupérés et abrités dans une première structure muséale qui a nécessité d’importants travaux de réfection, les restes des navires ont pu être documentés en utilisant des techniques numériques de relevé ultra- modernes puis analysés et reconstitués en 3D grâce à l’expertise en archéologie navale de Giulia Boetto. La chercheuse a fait appel à la start-up marseillaise Ipso Facto pour créer les modèles 3D des vestiges et à son collègue Pierre Poveda, ingénieur de recherche du CNRS dans son laboratoire, pour restituer les parties manquantes à partir de comparatifs archéologiques et de représentations iconographiques. D’ici la fin de l’année, ces reconstitutions 3D devraient siéger dans le nouveau musée des navires du parc archéologique d’Ostie Antique et permettre aux futurs visiteurs de découvrir les anciennes techniques de construction et la vie à bord de ces navires. Une occasion extraordinaire aussi pour naviguer virtuellement dans ce qui fut le complexe portuaire le plus important de Méditerranée à l’époque de la Rome impériale.

Reconstitution 3D des trois types bateaux retrouvés à Fiumicino : barque de pêche (à gauche), petit voilier (au centre) et allège fluviomaritime (à droite). © D. Peloso, Ipso Facto scoop. Marseille / P. Poveda, Centre Camille Jullian, CNRS, Aix Marseille Université.
Vue du dessus de la reconstitution 3D des trois types bateaux retrouvés à Fiumicino : barque de pêche (à droite), petit voilier (au centre) et allège fluviomaritime (à gauche). © D. Peloso, Ipso Facto scoop. Marseille / P. Poveda, Centre Camille Jullian, CNRS, Aix Marseille Université.

Retrouvez la vidéo de la représentation de la barque de pêche ici.

D'autres ressources multimédias sont disponibles sur demande.

 

Contact

Giulia Boetto
Chercheuse CNRS
Clara Barrau
Attachée de presse