Inauguration de l'Institut Jean Lamour à Nancy

Chimie
Ingénierie
Physique

Percer les secrets des matériaux, en concevoir de nouveaux aux propriétés inédites dans des équipements conçus sur-mesure font partie des savoir-faire des scientifiques de l’Institut Jean Lamour. Né il y a 10 ans de la fusion de plusieurs laboratoires nancéens, ce laboratoire commun entre le CNRS et l’Université de Lorraine vient de s’installer dans un bâtiment tout neuf sur le campus Artem à Nancy, qui a été inauguré vendredi 5 avril, en présence de Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, d’Antoine Petit, Président-directeur général du CNRS, de Pierre Mutzenhardt, Président de l’Université de Lorraine et de tous ses partenaires.

Ces nouveaux locaux ont notamment été imaginés pour abriter un dispositif unique en Europe : le « tube ». De 70 mètres de long, dont 30 dédiés au transfert de technologies, il permet d’allier in situ et sous ultravide la conception et l’analyse de matériaux à l’échelle atomique. Cet équipement ainsi que d’autres exemples de recherches menées dans ce laboratoire -  comme le suivi en continu et à haute température des déformations de pièces automobiles, la lutte contre la contrefaçon ou la conception de capteurs de température sans fil à poser sur la peau - ont été présentés au cours d'une visite de presse le 2 avril (plus de détails dans le dossier de presse disponible en téléchargement).

Coupe du ruban à l’entrée de l’IJL
Coupe du ruban à l’entrée de l’Institut Jean Lamour - Crédit: DR

Vous souhaitez en savoir davantage sur l'Institut Jean Lamour (IJL) ? Télécharger les éléments liés à l'inauguration.

Vous souhaitez des photos libres de droits ? Consulter le reportage mené à l'IJL sur le site de la photothèque du CNRS.

Contact

Priscilla Dacher
Responsable adjointe du bureau de presse du CNRS