Maladies inflammatoires de l’intestin : les cellules immunitaires, fer de lance de la guérison

Biologie
Santé

Les inflammations de l’intestin touchent de nombreux patients, avec des perspectives thérapeutiques souvent réduites. Le rôle du fer dans ces processus inflammatoires est de mieux en mieux documenté, permettant d’ouvrir de nouvelles pistes de traitements. Une étude collaborative entre l’équipe dirigée par la directrice de recherche Inserm Carole Peyssonnaux à l’Institut Cochin (Inserm/CNRS/Université de Paris) et l’équipe de Greg Sonnenberg à New York (Weill Cornell Medicine) montre que l’hormone qui régule le niveau de fer dans l’organisme est produite par des cellules immunitaires lors d’une inflammation de l’intestin, et qu’elle contribue à réparer les lésions de la muqueuse intestinale. Ces travaux sont publiés dans la revue Science.

Bibliographie

Dendritic cell-derived hepcidin sequesters iron from the microbiota to promote mucosal healing
Nicholas J. Bessman, Jacques R. R. Mathieu, Cyril Renassia, Lei Zhou, Thomas C. Fung, Keith C. Fernandez, Christine Austin, Jesper B. Moeller, Sara Zumerle, Sabine Louis, Sophie Vaulont, Nadim J. Ajami, Harry Sokol, Gregory G. Putzel, Tara Arvedson, Robbyn E. Sockolow, Samira Lakhal-Littleton, Suzanne M. Cloonan, Manish Arora, Carole Peyssonnaux, Gregory F. Sonnenberg.
Science, Avril 2020 - DOI: 10.1126/science.aau6481

Contact

Carole Peyssonnaux
Chercheuse Inserm
Inserm
Presse Inserm
Samira Techer
Assistante presse CNRS