Méconduite scientifique : le CNRS et l'ETH Zurich ouvrent une commission d'enquête

Paris,
Institutionnel

Au cours des dernières semaines, des doutes sérieux sont apparus concernant des figures et graphiques contenus dans plusieurs publications du domaine de la biologie moléculaire.

Le CNRS et l'ETH Zurich ont décidé de constituer une commission d'enquête scientifique qui sera mise en place par le CNRS, en collaboration avec l'ETH. Composée d'experts, elle aura pour mission d'établir la réalité des faits.

Dans ce contexte, le devoir des institutions est d'agir dans le respect le plus strict des règles déontologiques. Celles-ci interdisent toute expression publique jusqu'à la clôture de la procédure, de manière à permettre une analyse approfondie où chacun des acteurs peut s'exprimer librement. Dans la même logique et pour garantir la sérénité de l'enquête, le nom des experts participant à la commission ne peut pas être divulgué à ce stade.

Les deux établissements décideront ensuite s'il convient de mettre en place des mesures disciplinaires. Les conclusions de l'enquête et ses conséquences seront rendues publiques lorsque la procédure sera achevée.

Contact

Julien Guillaume
Responsable du bureau de presse du CNRS