© CNRS/Délégation PMA

Céline VallotChercheuse en épigénétique

Médaille de bronze du CNRS

Chercheuse en biologie spécialisée en épigénétique et dans l'analyse de données génomiques et responsable de l’équipe Dynamique des altérations épigénétiques dans le cancer à l'Institut Curie.

Ce sont des années d'étude sur la plasticité épigénétique dans les étapes précoces du développement humain qui m'ont inspirée pour interroger la dérégulation des mécanismes épigénétiques dans le cancer, mêlant fouille de données et microscopie à l'échelle de la cellule unique. Tout au long de mon parcours, j'ai développé des algorithmes d'analyse pour interroger les jeux de données génomiques et éclairer mes travaux expérimentaux. En 2013, après plusieurs semaines d'exploration de données, nous soupçonnions l'existence d'un nouvel long ARN sur le chromosome X. Suivant cette piste, je découvrais par microscopie, XACT, un ARN non codant unique en son genre, qui forme un nuage sur le chromosome X actif dans les cellules de l'embryon et dans les cellules souches embryonnaires chez l'humain.

CV

  • 2009 : Doctorat en cancérologie et biologie moléculaire de l’université Paris Sud (laboratoire Compartimentation et dynamique cellulaires1)
  • 2013 : Entrée au CNRS - Chargée de recherche au laboratoire Epigénétique et destin cellulaire2
  • 2016 : Lauréate ATIP-Avenir
  • 2016 : Prix Paoletti du CNRS
  • 2017 : Création de l’équipe recherche, labellisée Recherche translationnelle (SiRIC), sur la dynamique des altérations épigénétiques dans le cancer à l'Institut Curie
  • 1. CNRS/Institut Curie/Sorbonne université
  • 2. CNRS/Université Paris Diderot