© CNRS/Linda Jeuffrault

Éva Jakab TothChercheuse en chimie bioinorganique

Médaille d’argent du CNRS

Chercheuse en chimie bioinorganique, spécialisée dans la conception et la caractérisation des sondes d’imagerie et directrice du Centre de biophysique moléculaire1 d'Orléans et du groupe de recherche Complexes métalliques et IRM.

Bien que le vivant soit plutôt associé aux molécules organiques, j’ai toujours été intriguée par le rôle des métaux dans l’organisme, leur remarquable potentiel et leur versatilité pour les applications diagnostiques et thérapeutiques. La traduction des concepts fondamentaux de la chimie de coordination pour la création d’agents d’imagerie innovants, hautement efficaces, ou capables de donner une réponse spécifique à un biomarqueur, est au cœur de nos travaux. À l’ère de l’imagerie moléculaire, qui aspire à visualiser les processus moléculaires du vivant, la chimie devient un élément clé du développement : toute nouvelle application nécessite une sonde adaptée. Cela représente une chance et un terrain de jeu pratiquement sans limites pour une chimiste de coordination.

CV

  • 1994 : Doctorat en chimie de coordination de l’université de Debrecen (Hongrie) (Département de chimie inorganique et analytique)
  • 1995-2000 : Post-doctorat et première assistante dans l’Institut de chimie minérale et analytique de l’université de Lausanne (Suisse)
  • 2001-2005 : Chargée de cours à l’École polytechnique fédérale de Lausanne (Suisse)
  • 2005 : Entrée au CNRS - Directrice de recherche au Centre de biophysique moléculaire d’Orléans
  • 2012 : Directrice du Centre de biophysique moléculaire