©Sébastien Hervé

Ika Paul-PontChercheuse en biologie marine

Médaille de bronze du CNRS

Chercheuse en écotoxicologie marine au Laboratoire des sciences de l’environnement marin1, spécialisée dans le devenir et la toxicité des microplastiques dans les écosystèmes côtiers à la pointe bretonne.

"J’ai eu la chance de grandir en Polynésie ce qui a renforcé ma conviction profonde : vivre et travailler au plus près des océans. Ils sont indispensables à notre vie et leur équilibre est aujourd’hui menacé par de nombreux bouleversements dont le réchauffement climatique et la pollution plastique. On estime que 8 à 12 millions de tonnes de déchets plastiques arrivent en mer chaque année et se fragmentent progressivement en micro- (<5mm) et nanoplastiques (<1μm). Cette pollution invisible impacte tous les écosystèmes des côtes aux abysses. Mon travail consiste à évaluer les effets de ces particules sur les organismes marins et décrypter les mécanismes sous-jacents à leur toxicité. Cette information est essentielle pour encourager les décisionnaires à mettre en oeuvre des actions concrètes."

  • 1. IFREMER/CNRS/IRD/Université de Bretagne occidentale

CV

  • 2010 : Doctorat en écotoxicologie à l’université de Bordeaux (Environnements et paléoenvironnements océaniques et continentaux2)
  • 2011 : Post-doctorat en épidémiologie à l’université de Sydney (Australie)
  • 2013 : Post-doctorat sur la toxicité des microplastiques au Laboratoire des sciences de l’environnement marin
  • 2014 : Entrée au CNRS – Chargée de recherche au Laboratoire des sciences de l’environnement marin
  • 2018 : Membre du comité scientifique du Groupement de recherche Polymères & Océans
  • 2. CNRS/Université de Bordeaux