© CNRS Alpes/Pascale Natalini

Jacek KasprzakChercheur en physique

Médaille de bronze du CNRS

Chercheur en physique spécialisé dans l’étude des mécanismes d’interaction entre lumière et matière à l’Institut Néel1.

Je me souviens d’une discussion que nous avions eu au sein de l’équipe Nanophysique et Semiconducteurs durant mon post-doctorat. Nous savions qu’utiliser les dispositifs photoniques fabriqués à Grenoble permettait d’éviter la réflexion et d'injecter les lasers à l’intérieur de la matière. Nous avons donc pris le parti d’augmenter le champ autour d’un émetteur pour renforcer la sensibilité à l’absorption par quatre ordres de grandeur, voir plus ! Une idée bien simple réalisée de façon spectaculaire avec des guides d’ondes photoniques grenoblois. Ce principe a été confirmé en utilisant des nanostructures photoniques diverses, fournies par les collaborateurs européens et a ouvert de nouvelles possibilités d’explorations fondamentales dans le domaine de l’optique quantique de la matière condensée.

 

  • 1. Grenoble INP/CNRS

CV

  • 2006 : Doctorat en physique de l’université Joseph Fourier (Laboratoire de spectrométrie physique, devenu Laboratoire interdisciplinaire de physique1)
  • 2007-2010 : Post-doctorat à la School of Physics and Astronomy de la Cardiff University (Royaume-Uni)
  • 2010 : Entrée au CNRS - Chargé de recherche de l'Institut Néel
  • 2012 : Habilitation à diriger les recherches de l’université Grenoble Alpes
  • 2012-2017 : Bourse ERC Starting Grant Propagative and Internal Coherence in Semiconductor Nanostructures
  • 1. CNRS/Université Grenoble Alpes