© Nicolas Busser

Jean-François LutzChercheur CNRS en chimie

Médaille d’argent du CNRS

Directeur de recherche de l’équipe Chimie macromoléculaire de précision  et chimiste des polymères à l’Institut Charles Sadron1 de Strasbourg.

L’objectif principal de mes travaux est de contrôler le plus finement et le plus facilement possible la structure moléculaire et les propriétés des polymères synthétiques. Très tôt dans mon parcours de chercheur, je me suis rendu compte qu’il existait encore un immense fossé entre les polymères biologiques qui ont été forgés par des milliards d’années d’évolution et les matières plastiques humaines qui ne sont produites sur terre que depuis un siècle. L’ADN et les protéines sont par exemple des biopolymères permettant d’effectuer des tâches qui sont encore inatteignables avec des macromolécules synthétiques. Avec la précision d’un horloger, je sélectionne des chimies simples qui permettront peut-être de rendre les polymères humains aussi (voire plus) élaborés que les polymères du vivant.

CV

  • 2000 : Doctorat en chimie des polymères de l’université Montpellier II (laboratoire de Chimie macromoléculaire, devenu département de chimie moléculaire et des matériaux de l'Institut Charles Gerhardt2)
  • 2003 : Chef de groupe à l’Institut Fraunhofer de Potsdam (Allemagne)
  • 2010 : Entrée au CNRS - Directeur de recherche à l’Institut Charles Sadron
  • 2010 : Bourse ERC Starting Grant (Consolidator status) : Sequences
  • 2015 : Listé parmi les chimistes les plus influents au monde dans le classement Highly-Cited Researcher
  • 2. Université de Montpellier/ENSC Montpellier/CNRS