© CNRS Alpes/Pascale Natalini

Jean-Pierre AlcarazIngénieur d'études en biologie

Médaille de cristal du CNRS

Ingénieur d'étude en biologie à l'université Grenoble Alpes, spécialiste de l’étude des systèmes nanobiotechnologiques et biomimétiques au laboratoire Techniques de l'ingénierie médicale et de la complexité - Informatique, mathématiques et applications, Grenoble1 (TIMC-IMAG).

Depuis le début de ma carrière universitaire, je vis de grandes aventures scientifiques et humaines : J’ai commencé par le premier séquençage de l’ADN d’une plante. Depuis 2009, je découvre le monde de l’innovation pour la santé. Je fais le grand écart entre les interactions moléculaires et la physiologie. Le moteur principal de mon métier actuel est de créer des dispositifs médicaux innovants au service du patient. J’ai été séduit successivement par trois idées géniales auxquelles j’apporte une contribution significative : des biopiles, enzymatiques ou biomimétiques, inspirées du fonctionnement cellulaire à la dernière en date, un dispositif médical installé dans l’intestin grêle capable de moduler le microbiote intestinal. C’est un nouveau défi à relever, de la complexité à simplifier… Une nouvelle aventure commence.

 

  • 1. CNRS/Grenoble INP

CV

  • 2004 : DEA en biologie cellulaire et intégrative
  • 1997-2008 : Responsable de l'atelier biologie moléculaire au laboratoire Plastes et différenciation cellulaire2
  • Depuis 1997 : Ingénieur d'études en biologie à l'université Grenoble Alpes
  • 2016 : Doctorat en ingénierie pour la santé de l’université Grenoble Alpes (laboratoire TIMC-IMAG)
  • Depuis 2017 : Co-porteur du projet Symbiote au laboratoire TIMC-IMAG
  • 2. CNRS/Sorbonne Université