© CNRS/John Pusceddu

Lionel GuidiChercheur en océanographie et biogéochimie

Médaille de bronze du CNRS

Chercheur en océanographie et biogéochimie au sein de l’équipe Complex au Laboratoire d’océanographie de Villefranche1 et spécialiste de l’étude du cycle du carbone et de la pompe biologique.

J’ai eu la chance de participer très tôt à l’analyse des données récoltées au cours de l’expédition Tara Oceans. C’est grâce à ce projet que je me suis immergé dans un univers extrêmement multidisciplinaire, mélangeant des océanographes, écologistes, biologistes, et informaticiens, ayant pour objectif d’étudier le système Océan dans son ensemble. Les collaborations développées ces dernières années m’ont permis d’intégrer la complexité biologique et les différentes méthodes permettant de la mesurer (imagerie et meta-omics) dans une vision globale de la pompe biologique. Ces approches m’ont conduit à relier la structuration de la communauté planctonique (le Facebook du plancton) et sa composition en gènes, à l’efficacité de cette pompe qui contribue à la séquestration du carbone dans les océans.

 

  • 1. CNRS/Sorbonne Université

CV

  • 2008 : Double doctorat en sciences de l'environnement à la Sorbonne Université/Texas A&M University (États-Unis) (Laboratoire d'océanographie de Villefranche-sur-Mer/Department of Oceanopraphy)
  • 2008-2011 : Post-doctorat au Center for microbial oceanography : research and education de l'university of Hawaii (États-Unis)
  • 2011-2013 : Post-doctorat au Laboratoire d'océanographie de Villefranche sur le projet Tara Oceans
  • 2013 : Entrée au CNRS - Chargé de recherche au Laboratoire d’océanographie de Villefranche
  • 2017 : Membre du comité de pilotage d'EMBRC-France