© CNRS/Valérie Deborde

Marc TramierIngénieur de recherche en microscopie de fluorescence

Médaille de cristal du CNRS

Pionnier de la technique de Fluorescence lifetime imaging microscopy (Flim) en France et responsable de l’équipe Microscopie de fluorescence quantitative à l’Institut de génétique et développement de Rennes1.

Je me souviens de ces nuits passées au sous-sol de l’Ecole normale supérieure Paris-Saclay avec ma directrice de thèse, Maïté Coppey, pour réaliser les premières mesures de Flim en cellules vivantes. Ce sont ces moments qui m’ont donné la passion de développer des outils originaux en microscopie de fluorescence appliqué à la compréhension du vivant. Concevoir, transmettre, transférer, former, mettre à disposition, sont les maitres-mots de mon activité. C’est encore 15 ans plus tard, en développant le prototype fastFlim, que nous avons conçu une nouvelle approche pour piloter les microscopes plus rapidement. Brevetée, cette innovation est à l’origine de la start-up Inscoper.

 

  • 1. Université Rennes 1/CNRS

CV

  • 2001 : Doctorat en biophysique de l’université Pierre et Marie Curie (Institut Jacques Monod1)
  • 2001 : Entrée au CNRS - Ingénieur de recherche de l'Institut Jacques Monod
  • 2010 : Responsable d'équipe de l’Institut de génétique & développement de Rennes
  • 2016 : Directeur scientifique de la plateforme MRic
  • 2016 : Création de la spin-off Inscoper
  • 1. CNRS/Université Paris Diderot