©Collège de France-Patrick Imbert

Marie ManceauChercheuse en biologie du développement

Médaille de bronze du CNRS

Chercheuse en biologie du développement au Centre interdisciplinaire de recherche en biologie1, spécialisée en morphogenèse et en biologie du développement et de l’évolution.

"Pois et taches, zébrures et polygones… Les motifs qui parent les animaux sauvages sont aussi divers qu’ordonnés ; un paradoxe qui fascine aussi bien les mathématiciens que les biologistes ! Mon intérêt pour ces « patterns » est tout d’abord né durant ma thèse, au cours de laquelle j’étudiais le développement précoce du muscle chez l’oiseau (le poulet domestique). Il s’est par la suite affirmé lors de mon post-doctorat à Boston au cours duquel j’ai redécouvert le travail de terrain et la variation naturelle pour étudier les motifs pigmentaires bicolores ou rayés, observés chez certains rongeurs, des plaines du Nebraska aux déserts du Nouveau Mexique. Ainsi aujourd’hui, les modèles aviaires de ma thèse ont été rejoints par des passereaux, émeus, autruches et parfois même quelques manchots (les régions polaires sont une passion !). Au laboratoire, leur diversité nous sert d’outil. Modéliser mathématiquement et décrire biologiquement les différents patterns dans le plumage permet de trouver des thèmes dans la variation et ainsi d’éclairer les principes qui régissent la mise en place des motifs naturels."

  • 1. CNRS/Collège de France/Inserm

CV

  • 2006 : Doctorat en biologie de l’université Aix-Marseille II (Institut de biologie du développement de Marseille2)
  • 2007 : Post-doctorat à l’université d’Harvard (États- Unis)
  • 2009 : Entrée au CNRS - Chargée de recherche au Centre interdisciplinaire de recherche en biologie
  • 2013 : ATIP-Avenir
  • 2017 : ERC Starting Grant (Colour Pattern #639060)
  • 2. CNRS/Aix-Marseille Université