© CNRS/Valérie Deborde

Maxim ZhadobovChercheur en bioélectromagnétisme

Médaille de bronze du CNRS

Chercheur en bioélectromagnétisme, spécialisé dans les interactions entre les champs électromagnétiques et le vivant et responsable de l’équipe Waves de l’Institut d’électronique et de télécommunications de Rennes1.

Je me souviens du documentaire « Comment les animaux voient le monde ». Comment peut-on voir le monde de différentes façons ? Aussi surprenant qu’il n’y paraît, on trouve cette réponse en physique et pas seulement en biologie. La réponse devient évidente dès qu’on apprend que la lumière visible est une onde électromagnétique et notre œil un « capteur calibré » pour recevoir cette onde. Nous sommes en permanence entourés par la grande diversité des champs électromagnétiques invisibles, provenant de sources naturelles ou introduites par l’homme. Si nous ne les voyons pas, ces dernières existent bien et peuvent interagir avec notre corps ! Une partie de mes recherches porte sur la « visualisation » de ces champs à l’intérieur du corps à l’aide des différentes techniques pour mieux comprendre comment ces ondes « invisibles » interagissent avec notre corps.

 

  • 1. Université Rennes 1/INSA Rennes/Université Nantes/CentraleSupélec/CNRS

CV

  • 2006 : Doctorat en bioéléctromagnétisme de l’université de Rennes I (Institut d’électronique et de télécommunications de Rennes)
  • 2007-2008 : Post-doctorat au Centre de Physique Biomédicale à la Temple University (États-Unis)
  • 2009-2013 : Coordinateur du projet ANR BioCEM
  • Depuis 2011 : Chargé de recherche à l’Institut d’électronique et de télécommunications de Rennes
  • 2015 : Award for Excellence in Bioelectromagnetics EBEA