© CNRS/Délégation PMA

Michel Thiebaut de SchottenChercheur en neuropsychologie

Médaille de bronze du CNRS

Chercheur en neuropsychologie et en neuroimagerie de la connectivité cérébrale à l'Institut du cerveau et de la moelle épinière et responsable du groupe de recherche Brain Connectivity and Behaviour Laboratory de l’université la Sorbonne.

Durant ma thèse j’ai découvert que le syndrome neurologique de négligence visuelle est la conséquence d'une déconnexion des réseaux du cerveau entre les lobes frontal et pariétal de l’hémisphère droit. C’est à cet instant que j’ai compris la contribution majeure et pourtant encore peu connue des connexions cérébrales au fonctionnement cérébral. Je me suis alors engagé dans l’aventure de la construction d’un atlas des principales connexions cérébrales chez l’homme durant mon post-doctorat. Par la suite, j’ai pu démontrer que le dysfonctionnement des réseaux cérébraux est le dénominateur commun aux désordres du comportement et de la cognition.

CV

  • 2007 : Doctorat en neuroscience de l’université Pierre et Marie Curie (sous la direction de P. Bartolomeo, laboratoire Neuropsychologie du comportement et de ses troubles1)
  • 2012 : Entrée au CNRS - Chargé de recherche de l’Institut du cerveau et de la moelle épinière2
  • 2015 : Habilitation à diriger les recherches
  • 2015 : Elizabeth Warrington Prize
  • 2015 : Cortex Prize
  • 1. INSERM
  • 2. CNRS/INSERM/Sorbonne Université